Mediapost dit halte aux idées reçues

Publié par le

L'étude TNS Sofres pour Mediapost sur le comportement des Français vis-à-vis du courrier publicitaire, place ce dernier au coeur des stratégies de communication des annonceurs.

  • Imprimer

«L'imprimé publicitaire est un média aux multiples avantages. Apprécié, efficace, propre, non intrusif et puissant, il se révèle indispensable au mix-média des annonceurs», explique Nathalie Andrieux, directrice générale de Mediapost, lors de la présentation de la 2e édition (vs 2005) de l'étude sur «Les Français et le courrier publicitaire», réalisée par TNS Sofres, fin 2008. En effet, les résultats de l'enquête bousculent les idées reçues qui pèsent sur l'imprimé publicitaire, souvent perçu comme «intrusif, pollueur et inefficace».

Le courrier publicitaire est un média auquel les consommateurs accordent de l'attention. En effet, 82% des Français considèrent qu'aller chercher leur courrier publicitaire est un moment agréable, 92% d'entre eux disent les lire (71% les relisent), et 83% les emportent chez eux après les avoir triés. «Le courrier publicitaire constitue un événement attendu et incarne donc une relation privilégiée avec la marque», souligne la directrice de Mediapost. Autre aspect important: 81% des Français préfèrent recevoir des imprimés publicitaires en format papier plutôt qu'électroniques. En effet, 88% préfèrent le print pour consulter un catalogue, 84% pour obtenir un bon de réduction et 82% pour recevoir des informations sur les produits et services d'une entreprise.

En outre, l'imprimé publicitaire est un support qui incite à l'achat en magasin. 74% des interviewés se sont ainsi déplacés en boutique suite à la réception d'un imprimé publicitaire (+ 6 points vs 2005) et 68% des interviewés ont effectué un achat suite à la lecture d'un prospectus (+ 6 points vs 2005).

En parallèle de ces résultats, Mediapost souhaite faire valoir les qualités de l'imprimé publicitaire qu'elle considère comme peu nuisible à l'environnement, mais surtout particulièrement créatif. «C'est un média qui offre une grande liberté, une grande souplesse et permet d'instaurer une relation de connivence avec le consommateur», conclut Nathalie Andrieux.

Méthodologie

Etude menée grâce à un questionnaire de 12 pages auto-administré par voie postale, collecté entre le 4 juin et le 1er juillet 2008 sur un échantillon de 2 301 individus de 15 ans et plus, extraits du panel Métascope de TNS Sofres.

Emmanuelle KALFON

Autres articles

Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi
Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi

Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi

Par

Face leur dependance vis vis de Google et Facebook les annonceurs cherchent des alternatives Si les alliances regies ont la cote des solutions [...]

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte
Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Par

IREP Kantar Media et France Pub presentaient ce matin leur barometre unifie du marche publicitaire pour les trois premiers semestres 2017 Malgre [...]

Printemps : un nouvel espace dédié à la beauté
Printemps : un nouvel espace dédié à la beauté

Printemps : un nouvel espace dédié à la beauté

Par

Le Printemps Haussmann ouvert en juillet 2017 un concept store de etages dedie l experience beaute Visite guidee l occasion de la Paris Retail [...]