Recherche

MISSION ACCOMPLIE POUR GEMEY-MAYBELLINE

Publié par le

Gemey-Maybelline a démarré 2011 en beauté avec une première campagne digitale «Mission it boy». Forte de son succès, la marque de cosmétiques prévoit de déployer trois autres opérations digitales dans l'année.

  • Imprimer

Cap sur le digital pour Gemey-Maybelline. En 2011, la marque de L' Oréal mise sur quatre opérations de marketing en ligne pour séduire la tranche des 18-30 ans. Sa première prise de parole visait à promouvoir son nouveau feutre à lèvres by Color Sensational via le jeu-concours «Mission it boy». Le but? Trouver parmi un panel de jeunes hommes, l'un des cinq «it boys» de Gemey-Maybelline. Les cinq gagnantes ont pu profiter d'une journée shopping dans des boutiques branchées de Paris, en compagnie d'un «it boy» muni d'une carte bancaire créditée de 2 000 euros.

@ Caroline Lamprecht (Gemey-Maybelline)

UNE COMMUNAUTE AUTOUR DU MAQUILLAGE

« 85 % de nos opérations digitales sont destinées aux 18-30 ans. Une cible peu fidèle et qui exige toujours plus de nouveaux produits. Nous devions donc organiser des lancements de produits qui surprennent ces clientes », souligne Caroline Lamprecht, directrice marketing France. Depuis deux ans, la marque a investi le digital pour conquérir une cible jeune et grand public mais aussi une communauté de «make up addicts». Pour entrer en contact avec elles, GemeyMaybelline a créé la plateforme communautaire We love make up, sur laquelle près de 40 000 membres partagent leurs bons plans et organisent des soirées maquillage. La marque a investi les réseaux sociaux, dont Facebook (120 000 fans) et Twitter. « A travers cette stratégie d'animation sur le maquillage, mais aussi sur la mode et des accessoires, nous souhaitons recruter de façon plus puissante et fédérer les fans de maquillage autour de notre marque », indique Caroline Lamprecht. Cette première campagne, qui sera suivie de trois autres opérations, a connu un joli succès avec 300 000 connexions sur Mission-itboy.com, et une vidéo vue 200 000 fois.

Claire Morel

Comment connaître et séduire le consommateur digital

Comment connaître et séduire le consommateur digital

Comment connaître et séduire le consommateur digital

Voici un extrait du "Consommateur digital", publié par Nicolas Riou, dirigeant de l'institut Brain Value, aux éditions Eyrolles. L'ouvrage décrit [...]

Plateforme We Love Make Up, by Gemey-Maybelline

Plateforme We Love Make Up, by Gemey-Maybelline

Plateforme We Love Make Up, by Gemey-Maybelline

La marque de maquillage Gemey-Maybelline lance son propre réseau social: We Love Make Up. Partage d'astuces, invitations exclusives, tutorials [...]