Recherche

MICKEY FLASHE SUR LE CODE 2D

Publié par le

Disneyland Paris propose à ses visiteurs, en partenariat avec Orange Business Services, l'accès à des contenus mobiles via le Flashcode.

  • Imprimer

 

Orange Business Services a imaginé un code deux dimensions aux couleurs de la marque une première en France.

Orange Business Services a imaginé un code deux dimensions aux couleurs de la marque une première en France.

Dans les deux parcs, une brochure (expliquant le Flashcode lest mise à (disposition des clients.

Dans les deux parcs, une brochure (expliquant le Flashcode lest mise à (disposition des clients.

Après le Bluetooth en 2008, place au code 2D en 2009. Le parc Disneyland Paris a décidé de procéder étape par étape dans sa volonté d'accompagner ses visiteurs jusque sur l'écran de leurs téléphones portables.

Après neuf mois de travail avec Orange Business Services, Disneyland Paris propose aux visiteurs, depuis début juin, d'utiliser la technologie Flashcode pour accéder plus facilement au site internet mobile dédié. «L'objectif du Flashcode est d'accompagner et de guider aux mieux les visiteurs avant, pendant et après la visite», explique Laurent Alix, Marketing Manager Participants & Synergie. L'idée étant d'associer à chaque période un code-barres unique de manière à diffuser un contenu pertinent. L'accès via Flashcode (technologie française) est cependant réservé à la clientèle hexagonale disposant d'un téléphone compatible.

La première étape de l'opération consiste à donner envie aux clients de visiter le parc. En scannant le code présent sur le site web de Disneyland Paris, sur les brochures, en presse ou sur les panneaux d'affichage, le mobinaute reçoit une vidéo ludique l'invitant à se rendre à Marne-la-Vallée. Si une stratégie de recrutement se met en place au sein du service marketing, la marque souhaite, pour l'instant, favoriser une démarche active du prospect afin de ne pas se montrer intrusive.

Deuxième étape, pendant la visite, les mobinautes peuvent accéder à un site internet mobile, décliné pour l'instant en français et en anglais, avec plusieurs rubriques: Horaires, Offres spéciales (restaurants et boutiques), Conseils pratiques et Jeux. A l'entrée du parc, une brochure est disponible pour expliquer aux visiteurs la marche à suivre. Dernière étape, après la visite, le parc cherche, pour l'instant, à recueillir les impressions des clients sur leur journée. «Nous avons fait ce choix dans une logique de service clients et de fidélisation, et non dans une optique de collecte de données», précise Julien Kauffmann, vice-président Support Opérations et Qualité. Pour autant, le service marketing direct observe avec grand intérêt cette expérience Flashcode et réfléchit déjà à une utilisation plus poussée du mobile en matière de recrutement et de fidélisation.

Parmi les pistes explorées par Disneyland Paris, on retrouve sans surprise l'application iPhone, en plein boom auprès des marques. Développer un service sur le téléphone tactile d'Apple apparaît d'autant plus évident que Steve Jobs, le patron de la marque à la pomme, siège au conseil de direction de la Walt Disney Company. «Nous souhaitons poursuivre dans cette logique de diffusion d'informations et de relation client sur un maximum de supports, comme sur la Nintendo DS. Cette démarche s'intègre dans une véritable stratégie marketing dont le but est d'améliorer l'expérience des visiteurs», rapporte Julien Kauffmann. De son côté, Orange Business Services travaille déjà sur la prochaine étape en matière de mobilité: la billettique embarquée sur mobile.

LE FLASHCODE,
UN FACILITATEUR:

Le développement de l'Internet mobile profite aux marques, aux régies publicitaires, aux agences de marketing, mais aussi et surtout aux opérateurs. C'est pour cette raison qu'Orange, SFR et Bouygues se sont mis d'accord, via l'Association du multimédia mobile (AFMM) sur un standard commun de code 2D dénommé Flashcode. Le fait de photographier, avec son téléphone, un code 2D enclenche diverses actions, à l'instar de la connexion à un site internet mobile, l'envoi d'un SMS, un MMS ou un e-mail, un appel téléphonique... Pour utiliser cette technologie, les mobinautes doivent, au préalable, télécharger l'application (le lecteur) gratuitement, en envoyant «Flashcode» au 30130.
Les opérateurs se sont engagés à ce que 30% du parc de téléphones portables embarquent cette technologie en 2010.

Céline OZIEL

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter annonce l'arrivée de deux nouveaux services - les "messages de bienvenue" et les "réponses rapides" - offrant aux marques la possibilité [...]