En ce moment En ce moment

MD: des investissements publicitaires record

Publié par le

L'UFMD vient de dévoiler son étude annuelle «Les chiffres du marketing direct» qui présente un bilan record en matière d'investissements publicitaires en MD pour l'année 2006, soit 40% des dépenses des annonceurs.

  • Imprimer

Les annonceurs voient toujours dans le marketing direct une valeur sûre. En effet, les investissements publicitaires hors-médias ne se sont jamais aussi bien portés. C'est en tout cas ce que vient de dévoiler l'UFMD au travers de son étude annuelle. Sur l'année 2006, ces investissements ont ainsi progressé de 6,4% pour atteindre le montant record de 12,3 milliards d'euros. Le marketing direct représente désormais près de 40% des dépenses publicitaires des annonceurs, contre un tiers seulement au début des années 2000. Côté canaux, le Web a toujours le vent en poupe. En effet, face au maintien honorable des canaux traditionnels dans les budgets communication des annonceurs, les dépenses sur Internet continuent de progresser de manière importante. Ainsi, selon l'étude, les investissements publicitaires sur la Toile sont estimés à 500 millions d'euros, en hausse de 41% sur un an. En trois ans, ces dépenses ont été multipliées par trois. En parallèle, on remarque une certaine stabilité des supports traditionnels (mailings, catalogues, ISA) qui concentrent cependant plus de la moitié des dépenses (58%). Les investissements relatifs aux catalogues et mailings ont connu une légère progression de près de 1%, comparable à celle de l'année précédente. De son côté, le secteur des ISA continue de se stabiliser en volume (après un recul de plus de 7% en 2005) et a même connu une hausse de 1,4% des dépenses en 2006.

@ Sources: Estimation EUFMD, La Poste pour les mailings adressés, TNS Media Intelligence pour TV, presse, radio

MD et médias traditionnels

L'étude UFMD Disponible sur les sites www.ufmd.org et www.fevad.com dévoile aussi quelques chiffres d'une enquête menée pour son compte par TNS Media Intelligence sur le montant des investissements en marketing direct dans les grands médias (presse, radio, TV). Ces derniers s'élèvent pour 2006 à 3,7 milliards d'euros, en hausse de 13% sur un an et représentent désormais près du quart du montant total des dépenses publicitaires dans les médias. A l'instar des années précédentes, le marketing direct touche plus particulièrement la radio (+18%) et la télévision (+15%) au travers de messages citant un site internet ou un numéro court. Au total, un quart des spots TV ou radio cherchent à créer du lien avec les consommateurs en relayant une adresse web. Internet représente dorénavant une vraie passerelle entre le marketing direct et la publicité, en effaçant peu à peu les frontières traditionnelles entre média et hors-médias.

I.S.

Autres articles

Arte poursuit sa collaboration avec Ketil Media
Arte poursuit sa collaboration avec Ketil Media

Arte poursuit sa collaboration avec Ketil Media

Par

La regie publicitaire independante est reconduit par Arte GEIE l issue une consultation portant sur la commercialisation des espaces publicitaires [...]

Courrier : un média publicitaire qui s'est réinventé
Courrier : un média publicitaire qui s'est réinventé

Courrier : un média publicitaire qui s'est réinventé

Par

Imprime publicitaire courrier et catalogue mobilisent encore des investissements stables dans une logique de complementarite avec le digital

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub
Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

Par

il est frequent analyser les budgets publicitaires des marques sur les reseaux sociaux il est moins courant de connaitre les investissements [...]