M-real simplifie son offre

Publié par le

En phase avec ses clients, le papetier M-real a entrepris une refonte de son offre basée sur la simplification du choix des produits, l'introduction d'une nouvelle gamme de papiers et l'amélioration des délais de livraison.

  • Imprimer

M-real Publishing, la partie édition du papetier finlandais, vient de remettre à plat l'ensemble de ses gammes de produits et de services afin de proposer une nouvelle offre, baptisée «Galerie Customer Program», plus en adéquation avec les besoins identifiés de sa clientèle. «Nous avons réalisé une vaste enquête auprès de nos clients qui a révélé qu'ils trouvaient l'offre des papetiers globalement trop complexe, explique Lionel Bryse, directeur du département publishing pour la France. Si l'on ajoute à cela que leur façon de travailler a beaucoup évolué ces dix dernières années, il devenait indispensable de retravailler notre offre pour qu'elle soit plus en adéquation avec leurs attentes.» Les principaux changements portent avant tout sur une simplification du choix des produits. La gamme de papiers couchés a été améliorée avec les produits brillants Galerie Lite, Galerie Brite et Galerie Fine et en introduisant une nouvelle référence en demi-mat: le Galerie Silk. En diminuant le nombre de références, M-real entend offrira ses clients une disponibilité plus rapide des produits, notamment via des délais de livraison de 5 à 7 jours en moyenne. «Nous allons nous constituer un stock limité nous permettant de répondre aux commandes urgentes», ajoute Lionel Bryse. Un stock qui pourra être consulté en temps réel par les clients via un nouveau e-service, le Galerienet. Enfin, le vaste programme de M-real comprend la mise en place de nouveaux services à forte valeur ajoutée tels les services d'impression (Print Performance Services) qui offrent aux clients une aide précieuse pour atteindre une qualité d'impression optimale via notamment le conseil en gestion de couleurs. Un service déjà testé par les principaux clients du papetier, tel l'éditeur Condé Nast.

Isabelle Sallard

Autres articles

Le programmatique monte en puissance grâce à la data
Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Par

La troisieme edition du barometre de EBG et de Quantcast consacre au programmatique met en lumiere un mode achat largement adopte par les annonceurs [...]

Décret Photoshop : la pub retouchée doit se signaler
Décret Photoshop : la pub retouchée doit se signaler

Décret Photoshop : la pub retouchée doit se signaler

Par

Entree en vigueur ce 1er octobre le decret dit decret Photoshop oblige toute photographie usage commercial indiquer les eventuelles traitements [...]

70% des consommateurs utilisent leur mobile en magasin
70% des consommateurs utilisent leur mobile en magasin

70% des consommateurs utilisent leur mobile en magasin

Par

Cette infographie synthetise quelques uns des enseignements du Guide des interactions en point de vente realise par la commission commerce mobile [...]