Luc Meyer ,Homme d'agences

Publié par le

Après un parcours déjà bien rempli, Luc Meyer vient de rejoindre Meura pour faire décoller le bureau parisien de l'agence lilloise. Sa mission : impulser une stratégie créative au savoir-faire historique de l'agence.

  • Imprimer


Il est installé dans le bureau d'Eric Vaubourgeix. Logique, puisque sa nouvelle fonction est de faire grossir le bureau parisien de Meura, une mission jusqu'alors assumée en direct par le patron de l'agence. Après avoir évolué dans les plus grandes agences, Luc Meyer rejoint une structure de taille moyenne. Et se déclare « ravi de retrouver des équipes rapprochées ». Pour manager ses équipes, il n'oublie pas qu'il a démarré comme chef de publicité. « C'est extrêmement important d'avoir été chef de publicité, car on connaît le métier de l'intérieur », estime-t-il. Au fur et à mesure de son parcours, il a gravi tous les échelons : chef de groupe, directeur de clientèle, directeur conseil, avant de faire l'apprentissage du management et de l'entreprenariat. « Etre manager, c'est avoir la lucidité de comprendre que ses propres capacités ne servent à rien si l'on ne sait pas faire avancer les autres. » Après un bref passage chez Draft et l'étude de différentes propositions, c'est celle d'Eric Vaubourgeix qui a retenu son attention. « Nous partageons la même vision de la relation agence/annonceur. » Une vision qui devrait déboucher sur une nouvelle organisation de l'agence. Ce qui lui plaît en agence, c'est le côté stimulant, remise en cause permanente. « C'est un des seuls endroits où l'on peut donner raison à celui qui a été le plus brillant sur le moment ; ce qui n'a rien à voir avec le poste occupé », apprécie-t-il. Malgré un emploi du temps bien rempli, il cherche à préserver sa vie familiale. « Le télé-travail permet d'aménager son temps. Il n'y a pas d'incompatibilité entre avoir des responsabilités et mener une vie de famille », commente-t-il. Il aime pratiquer le golf, jouer du saxophone, et dévorer la littérature. Luc Meyer croit en l'humilité : « J'ai eu la chance de travailler avec des gens brillantissimes, alors il faut savoir rester humble. »

Parcours


37 ans, marié, 2 filles DUT techniques de commercialisation (option marketing), Deug Sciences éco. 1989-1993 : directeur de clientèle chez Messages. 1993-1995 : co-fondateur de l'agence Addresse. 1995-1997 : directeur commercial de Bozell Terre Lune. 1997-2000 : directeur commercial d'Eccla. Juin 2000 - sept. 2003 : directeur associé de Tequila\, directeur associé de FKGB\. Sept. 2003 - mai 2004 : directeur général de Draft. Depuis août 2004 : directeur général de Meura.

Sophie Mensior

Autres articles

Elan Edelman : d'agence d'influence à agence conseil
Elan Edelman : d'agence d'influence à agence conseil Elan Edelman : d'agence d'influence à agence conseil

Elan Edelman : d'agence d'influence à agence conseil

Par

Trois ans apres la fusion entre Elan et Edelman agence annonce son repositionnement sur le conseil en communication en complement de son savoir [...]

WPP acquiert l'agence Sensio
WPP acquiert l'agence Sensio

WPP acquiert l'agence Sensio

Par

Le geant mondial de la communication vient de faire acquisition de agence francaise Sensio

Jean-Luc Chetrit, brand builder depuis 1989
Jean-Luc Chetrit, brand builder depuis 1989

Jean-Luc Chetrit, brand builder depuis 1989

Par

Nomme directeur general de Union des annonceurs en juin 2017 Jean Luc Chetrit deja trace sa feuille de route pour impulser un nouveau positionnement [...]

La pub prend le large
La pub prend le large

La pub prend le large

Par

Dans la categorie tourisme les publicitaires ne manquent pas arguments pour nous inciter faire un break