Recherche

Lovelee.com badine avec l'amour

Publié par le

Ce nouveau site de rencontres en ligne se démarque en proposant une approche ludique axée sur des jeux et un ciblage des profils très poussé.

  • Imprimer


En France, une personne sur trois est célibataire ! Au total, ils sont près de 14 millions à vivre seuls et, pour beaucoup, à rechercher l'âme sœur. Meetic, Match, Netclub ou autre Parship se sont positionnés sur la rencontre en ligne, avec le succès que l'on connaît : 43 millions d'euros de chiffre d'affaires (+ 102 %) en 2005 pour Meetic après trois ans d'existence. De quoi donner envie de tenter sa chance sur ce marché en plein boom. C'est en tout cas l'ambition de Lovelee.com, le nouveau site conçu par Cléo­pâtre Production. Loin de prétendre se mettre en concurrence directe avec les gros du secteur, Lovelee a adopté un positionnement plus “décontracté” avec des animations ludiques, une ergonomie originale et un ciblage très sélectif des profils. « Nous voulons que les célibataires s'amusent avec un outil convivial et efficace », explique Pierre Klein, l'un des trois fondateurs de Lovelee.com. Et, en effet, le site s'apparente à une plate-forme récréative parsemée de jeux à deux, portraits chinois, agenda en ligne des rendez-vous avec les autres célibataires…

L'amour s'en remet au hasard

Le jeu “Lovelee Island”, par exemple, consiste à inviter un autre internaute à choisir, parmi plusieurs objets, ceux qu'il emmènerait sur une île déserte. Et de la composition de chacune des valises découlent les points communs et différences. Autre exemple : “Toi Moi Nous”, un questionnaire original sur les manières d'appréhender les problèmes de la vie courante qui calcule un profil sociologique puis analyse la relation éventuelle entre les deux célibataires concernés. « Cet outil a été développé par une société spécialisée dans les tests pour les cabinets de recrutement », indique Pierre Klein. Mais, de tous les services additionnels ainsi proposés, “La Bouteille à la Mer” est sans doute le plus novateur : via un espace dédié, l'internaute peut envoyer au hasard un message personnel sur le site (il dispose même d'une aide à la rédaction en cas d'écran blanc !) à condition d'avoir été actif sur Lovelee.com lors des dix derniers jours (ce service est cependant accessible à tous pour le lancement). Dans ce cas, la bouteille virtuelle est transmise de façon aléatoire vers les membres selon un nombre de critères de compatibilité minimum. « Celui qui reçoit la bouteille peut répondre s'il est intéressé, ou la renvoyer à son tour », ajoute Pierre Klein. Deuxième possibilité : il l'envoie sur le Web et son message naviguera sur les sites partenaires par le biais d'espaces publicitaires réservés. Mais seuls les plus assidus pourront tenter l'expérience, puisque 1 000 exemplaires seront diffusés pour cette première édition.

Des ambiances de couleurs au choix

La charte graphique du site, elle, rappelle l'univers d'un magazine de mode. L'internaute membre peut à tout moment changer l'ambiance du site pour lui conférer les couleurs de son choix. Des outils technologiques ne nécessitant aucune installation sont également proposés, à l'instar du Chat Web Cam et d'un “Messenger” disponible à tout moment et qui permet à l'internaute de recevoir des alertes lorsqu'il ne surfe pas sur le site. Plusieurs formules d'abonnement à Lovelee.com sont proposées : mensuel ou annuel, avec ou sans vidéo… Pour l'abonnement de base, les hommes devront débourser environ 20 euros par mois. Pour les femmes, en revanche, comme en boîte de nuit, c'est gratuit. « Nous voudrions dépasser les 500 000 inscriptions avant la fin de l'année », précise Pierre Klein. Un objectif qui semble à portée de main puisque, le 15 mars, soit six jours avant son lancement officiel, Lovelee.com comptait déjà plus de 223 000 membres ! Cléopâtre Production pourrait, si tout fonctionne bien, exporter ce modèle. Mais Pierre Klein reste prudent : « Nous sommes une petite équipe de cinq personnes et nous ne prétendons pas être une multinationale de la rencontre. »

Céline Oziel

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20) Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.