Recherche

Logo sur le bureau

Publié par le


Gratuit pour les utilisateurs, mais payant pour les annonceurs, le logiciel X-ot a été adopté par les principaux moteurs de recherche français (Nomade, Lycos, AltaVista) et sites de e-commerce tels LoTree, ZeBank ou encore Marketo. Pour en profiter, il suffit à l'internaute, de se rendre sur le site tome5.com et de télécharger un petit utilitaire qui vient se placer dans la barre de menu du bureau Windows. Ainsi, il n'est plus besoin de lancer son navigateur pour accéder à son site favori. Un clic sur l'icône du site, et le navigateur se lance automatiquement. Outil de fidélisation, le X-ot fait entrer la marque dans l'univers quotidien de l'internaute, son logo étant affiché en permanence sur le bureau de son PC ou de son Macintosh. (1)

Pour en savoir plus


(1) X-ot. Tome 5. Tél. : 01 40 54 73 90. Fax : 01 44 70 07 76.

Olivier Brusset

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Avec Nielsen Esports, l'analyste s'associe aux éditeurs de jeux et aux organisateurs de tournois pour offrir des données fiables à ses clients [...]

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Article écrit par Channable

Channable

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Le marché e-commerce est de plus en plus concurrentiel, la fidélité des clients baisse et ceux-ci se dirigent souvent vers les géants du e-commerce. [...]

Mailjet présente Station

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Station

Mailjet présente Station

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Station.

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer
SFIO CRACHO - stock.adobe.com

De nombreuses études montrent les bienfaits d'une approche collaborative. Selon le cabinet Econsultancy par exemple, 79% des entreprises jugent [...]