Recherche

Les règles de structure d'un site de commerce, selon La Cité Numérique

Publié par le


Tout site de e-commerce a pour vocation de prospecter, de fidéliser et de vendre. « Afin de répondre à cet état des lieux, il est important de construire le site de manière à dissocier trois types d'informations bien distinctes : celles destinées à se faire connaître pour accroître sa notoriété, celles apportant des services aux internautes afin de générer du trafic et celles reprenant l'offre du catalogue dans le but de vendre », souligne Jacques Konszyk, responsable multimédia de La Cité Numérique. La page d'accueil doit permettre d'identifier la marque du vendeur, de créer une ambiance, de poser la barre de navigation, etc. Elle devra être attrayante et offrir des entrées directes dans le catalogue. Des espaces de communication serviront à animer le site en fonction des événements. L'efficacité du “e-catalogue” reposera, ensuite, sur la multitude des entrées qui permettront d'accéder au produit souhaité et sur les différentes méthodes de recherche proposées. L'internaute doit trouver très rapidement le produit qui lui convient. La vitesse avec laquelle il pourra consulter le catalogue est un critère très important à prendre en compte. Pas question qu'il se perde en route, ni qu'il ait plus de trois clics à faire avant de trouver chaussure à son pied. La recherche sur le site s'effectue donc de plusieurs manières. Le champ de saisie qui permet l'inscription d'un mot-clé doit être facilement identifiable. Le sommaire propose un autre moyen de découvrir l'offre par une navigation libre et imagée. Ce type d'entrée s'apparente au sommaire du catalogue papier. L'internaute peut également naviguer à l'aide d'un assistant basé sur une classification pré-établie qui regroupe les produits par famille, par univers, par fonctionnalité ou par tout autre segmentation identifiée comme usuelle. Quelle que soit la recherche, apparaît à l'écran une sélection de produits qui s'affiche sous forme d'une liste ou d'une page de sélection. Dans cette page, les éléments descriptifs du produit sont succincts. Ils ne comportent guère plus qu'une image, un libellé, un prix et une référence éventuellement. Pour en savoir plus, l'internaute sélectionne l'article afin de consulter la fiche-produit correspondante. Cette dernière offre une présentation plus valorisante et plus riche d'informations. Le volet ayant trait à la prise de commande est l'une des autres fonctionnalités importantes à considérer. Le panier reprend les listes de commandes établies. Sa validation implique la mise en route du processus de commande qui identifiera l'internaute. Apparaît ensuite le récapitulatif de la commande et les paramètres de livraison. Plusieurs modes de réglementation sont alors mis à disposition. Un écran invite l'internaute à compléter son numéro de carte et la date d'expiration. Au final, un message de remerciement s'affiche avec l'inscription de la commande.

Geneviève Hermann, Xavier Lucron

Faire des affaires aux Pays-Bas

Article écrit par Channable

Channable

Faire des affaires aux Pays-Bas

Faire des affaires aux Pays-Bas Faire des affaires aux Pays-Bas

Dans la mondialisation actuelle, nous avons de plus en plus affaire à des partenaires et des clients étrangers. Surtout dans le domaine du e-commerce [...]

À suivre: 5 tendances du retail en 2017

À suivre: 5 tendances du retail en 2017

À suivre: 5 tendances du retail en 2017

Cette année, le secteur du retail va connaître une inversion de certaines tendances avec le regain d'importance des points de vente physiques: [...]

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Le Data Driven Marketing est un outil formidable pour renforcer votre connaissance client et développer votre business. Mais ses nombreuses [...]