En ce moment En ce moment

Les petits libraires ne baissent pas pavillon

Publié par le

La présence de librairies géantes sur le Web n'est pas forcément un obstacle au développement des sites spécialisés. Démonstration avec celui des éditions Belin.

  • Imprimer


C'est bien connu, la quantité ne fait pas forcément la qualité. Si l'on s'en tient à ce postulat, les libraires spécialisés qui exploitent sur Internet les niches délaissées par les nouveaux mastodontes que sont, en France, La Fnac, BOL, Alapage ou encore Alibabook, ont toutes les raisons de croire en leur chance. Le cas des éditions Belin, qui propose 1 500 références en ligne, en est le meilleur exemple. Les publications de cette maison vieille de deux cents ans couvrent principalement les domaines scolaire, universitaire et scientifique qui, pour la plupart, concernent des thèmes qui n'ont pas toujours leur place dans le catalogue des grands sites généralistes. En outre, les visiteurs du site sont majoritairement des enseignants qui, dans leur grande majorité, savent précisément ce qu'ils recherchent. L'expérience et la réputation des éditions Belin jouent par conséquent en leur faveur, car elles n'ont pas attendu la naissance de l'Internet pour démarrer leur activité. Comme se plaît à le souligner Olivier Brosselot, le directeur général de la maison d'édition, « l'avantage que nous possédons sur les sites littéraires plus importants, c'est que nous détenons déjà une clientèle fidèle, pour laquelle Internet est bien souvent un outil de travail. Nous nous adressons par conséquent à des individus qui sont rodés aux nouvelles technologies, et pour qui passer une commande via le Web est sans doute plus naturel que pour l'internaute lambda ». Pour les éditions Belin, Internet n'est pas non plus un canal de vente sur lequel elles attendent des résultats immédiats. « Nous ne nous faisons pas d'illusions, indique Olivier Brosselet, notre site Web n'a pas pour le moment d'autre but que de simplifier la prise de commande de nos clients. Les bénéfices que nous comptons en tirer sont bien plus des bénéfices d'image que des bénéfices financiers. »

Tanguy Leclerc

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Diffusez sur la Redoute sans aucun doute !
Retail
Channable
Diffusez sur la Redoute sans aucun doute !

Diffusez sur la Redoute sans aucun doute !

Par Channable via Marketme

Vendre sur la marketplace La Redoute, c'est bénéficier de l'audience d’un des sites français les plus importants dans le domaine de la mode [...]

Le groupe Fnac Darty connaît une croissance de 39% en 2017
Retail
Le groupe Fnac Darty connaît une croissance de 39% en 2017

Le groupe Fnac Darty connaît une croissance de 39% en 2017

Par Stéphanie Marius

Avec un résultat net multiplié par cinq et une dette en forte baisse, le groupe Fnac Darty affiche sa réussite pour l'année 2017.

Les 10 commandements pour répondre aux attentes des consommateurs chinois
Retail
Les 10 commandements pour répondre aux attentes des consommateurs chinois
MasterSergeant - stock.adobe.com

Les 10 commandements pour répondre aux attentes des consommateurs chinois

Par Stéphane Guillard

Il n'est pas trop tard pour profiter de la manne que représente pour les marchands français la Golden Week chinoise, qui se déroule cette année [...]