Recherche

Les petits libraires ne baissent pas pavillon

Publié par le

La présence de librairies géantes sur le Web n'est pas forcément un obstacle au développement des sites spécialisés. Démonstration avec celui des éditions Belin.

  • Imprimer


C'est bien connu, la quantité ne fait pas forcément la qualité. Si l'on s'en tient à ce postulat, les libraires spécialisés qui exploitent sur Internet les niches délaissées par les nouveaux mastodontes que sont, en France, La Fnac, BOL, Alapage ou encore Alibabook, ont toutes les raisons de croire en leur chance. Le cas des éditions Belin, qui propose 1 500 références en ligne, en est le meilleur exemple. Les publications de cette maison vieille de deux cents ans couvrent principalement les domaines scolaire, universitaire et scientifique qui, pour la plupart, concernent des thèmes qui n'ont pas toujours leur place dans le catalogue des grands sites généralistes. En outre, les visiteurs du site sont majoritairement des enseignants qui, dans leur grande majorité, savent précisément ce qu'ils recherchent. L'expérience et la réputation des éditions Belin jouent par conséquent en leur faveur, car elles n'ont pas attendu la naissance de l'Internet pour démarrer leur activité. Comme se plaît à le souligner Olivier Brosselot, le directeur général de la maison d'édition, « l'avantage que nous possédons sur les sites littéraires plus importants, c'est que nous détenons déjà une clientèle fidèle, pour laquelle Internet est bien souvent un outil de travail. Nous nous adressons par conséquent à des individus qui sont rodés aux nouvelles technologies, et pour qui passer une commande via le Web est sans doute plus naturel que pour l'internaute lambda ». Pour les éditions Belin, Internet n'est pas non plus un canal de vente sur lequel elles attendent des résultats immédiats. « Nous ne nous faisons pas d'illusions, indique Olivier Brosselet, notre site Web n'a pas pour le moment d'autre but que de simplifier la prise de commande de nos clients. Les bénéfices que nous comptons en tirer sont bien plus des bénéfices d'image que des bénéfices financiers. »

Tanguy Leclerc

Les 10 idées marketing de la semaine (1-5 fév.)

Les 10 idées marketing de la semaine (1-5 fév.)

Les 10 idées marketing de la semaine (1-5 fév.) Les 10 idées marketing de la semaine (1-5 fév.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: rugbymen et Formule 1 s'affrontent pour Red Bull, bâtir [...]

"Le camion qui livre" achève sa tournée

"Le camion qui livre" achève sa tournée

"Le camion qui livre" achève sa tournée

Véronique Cardi, directrice générale du Livre de Poche raconte l'aventure du "Camion qui livre". Cette librairie ambulante est allée à la rencontre [...]

Le FnacBook à l'assaut des livres numériques

Le FnacBook à l'assaut des livres numériques

Le FnacBook à l'assaut des livres numériques

Le premier libraire de France lance son FnacBook. À la fois liseuse et librairie, cette innovation est concurrente du Kindle d'Amazon.

Furet du Nord optimise sa base de données

Furet du Nord optimise sa base de données

Furet du Nord optimise sa base de données

Furet du Nord améliore ses performances en collaboration avec Elfydata. L'objectif du libraire est de mieux fidéliser ses clients.

Maxilivres : la chouette s'envole

Maxilivres : la chouette s'envole

Maxilivres :   la chouette s'envole

Nouveau logo, nouveau concept, nouveau métier… Maxilivres se rénove en profondeur. Exit l'image du soldeur… Place aux nouveaux libraires.

Virgin riposte au tout numérique

Virgin riposte au tout numérique

Virgin riposte au tout numérique

Pour contrer l'explosion de la dématérialisation de la musique, Virgin Megastore se recentre sur la librairie et développe sa plate-forme de [...]