Les femmes internautes montent en puissance

Publié par le

NetObserver Europe, étude semestrielle réalisée par l'institut Novatris, analyse depuis 1998 les profils et comportements des internautes, leurs affinités avec les sites web, et, pour la première fois, leurs atomes crochus avec les grandes marques.

  • Imprimer


La principale révélation de cette dernière édition de NetObserver Europe, c'est l'émergence d'internautes d'âge compris entre 35 et 49 ans. Cette population, qui représente 35 % de la population totale des internautes, constitue désormais la plus grande partie des internautes récents, soit ceux connectés depuis 2003. Autre fait marquant : la montée en puissance des femmes internautes dans cette même tranche d'âge, alors que jusqu'ici, elles étaient davantage représentées dans la tranche des 15-24 ans. Une bonne contribution à la socialisation de l'Internet, puisque les femmes de cette tranche d'âge, en majorité des employées, mariées et mères, utilisent le Net à des fins pratiques et pour organiser leur quotidien, au sein du foyer familial. Ces résultats traduisent, selon NetObserver, une poursuite de la démocratisation de l'Internet en France. D'autres signes forts en attestent : l'arrivée en masse d'utilisateurs issus des catégories socioprofessionnelles CSP - ; alors que cette population ne représente que 44 % des internautes connectés depuis plus de deux ans, elle atteint 64 % des nouveaux internautes connectés depuis 2003. De plus en plus accessible aux couches de populations les moins privilégiées, Internet touche désormais 16 % des employés, 19 % des étudiants contre 10 % des cadres. Ce qui peut surprendre, si l'on donne crédit aux préjugés présentant ce média comme uniquement accessible aux populations aisées. Moins étonnante, l'analyse de l'affinité des internautes avec les grandes marques. Elle revèle que le comportement de consommation des internautes mis en perspective avec celui de la population française en général est le même, à savoir : forte proximité entre les marques de parfum (Yves Saint-Laurent, Guerlain, Chanel, Dove et Neutrogena) et la cible des femmes de 35-49 ans, une forte corrélation entre les sites dédiés à la santé, familiaux et féminins avec toutes les marques de soin / beauté.

Evolution des profils des nouveaux internautes

Nathalie Carmeni

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.