Recherche

Les chiffres clés

Publié par le


300 milliards de dollars. C'est ce que pèserait l'économie Internet aux Etats-Unis selon une étude menée par le fabricant de serveurs Cisco Systems, soit l'équivalent du poids d'une économie comme celle de la Suisse. Ramené au rang du Produit Intérieur Brut d'un pays, le business engendré par Internet aux Etats-Unis se situe au 18e rang mondial, juste derrière la Suisse et devant l'Argentine. Son pôle d'activité rivalise avec les revenus de secteurs aussi importants que l'énergie (223 milliards de dollars), la construction automobile (350 milliards de dollars) ou les télécommunications (270 milliards de dollars). 67% des marchandises sélectionnées sur des sites de commerce électronique ne sont pas achetées en raison d'un service clients souvent défaillant. L'étude réalisée entre janvier et mai 1999 par le fabricant de logiciels Net Effect auprès de 25 sites, parmi lesquelles Amazon, eToys et Dell, révèle également que seulement 5,75 % des visiteurs de sites de commerce électronique essayent d'effectuer un achat. Une situation attribuée au brusque engouement des entreprises pour le commerce en ligne, au détriment d'une réelle réflexion sur la relation client. 580000 personnes, soit 9,9 % d'internautes français ont effectué une commande sur Internet entre octobre 1998 et janvier 1999. D'après l'étude Médiangles "Acheteurs sur Internet", publiée en juin 1999, sur cette période, les internautes français ont commandé pour 1,2 milliard de francs, ce chiffre comprenant les achats, commandes ou réservations des particuliers comme des professionnels, réalisé sur des sites français et étrangers, que le paiement soit réalisé en ligne ou non. Ce sont toujours l'informatique, l'édition et les voyages qui concentrent le plus grand nombre d'acheteurs (385 000 à eux trois). 7% seulement des dépenses en ligne réalisées en Europe en 2003, soit environ 623 millions de dollars, seront réalisées grâce aux cartes de paiement à puce. Selon Datamonitor, en 1998, 75 % des achats en ligne ont été payés par des moyens off line, les Européens préférant régler leur commande à la livraison, en cash ou par chèque, plutôt que de donner leur numéro de carte de crédit sur le Web. Datamonitor prévoit que ce pourcentage devrait tomber à 45 % en 2003, sous l'effet du développement des systèmes de sécurisation des paiements. 8 secondes serait le temps maximum toléré par les internautes pour le téléchargement d'une page. Au-delà, l'internaute se sent frustré, ce qui coûterait selon l'étude "The need for speed" (le besoin de vitesse) de Zona Research, jusqu'à 4,3 milliards de dollars à l'e-commerce américain chaque année. 4 milliards de dollars en 2004, contre 170 millions de dollars en 1998. C'est ce que représenteront les ventes de musique sur Internet. Telles sont les conclusions d'un rapport réalisé par Market Tracking International (MTI) à ce sujet. Les Etats-Unis dominent naturellement ce marché avec 57 % du chiffre total. L'Europe et l'Asie en représentent respectivement 21 % et 15 %. +80% C'est l'augmentation du nombre de consommatrices sur Internet en un an ; nombre qui vient récemment de dépasser la barre des 10 millions, d'après une étude menée par CommerceNet et Nielsen Media Research. L'étude révèle que les femmes représentent désormais 45 % des 9,2 millions d'acheteurs de livres sur Internet et 53 % des 4,5 millions d'acheteurs de vêtements. 25% des sociétés françaises développent une activité de e-commerce. C'est ce que révèle une étude menée par le groupe de services informatiques CMG auprès de 1 075 entreprises européennes basées au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en France et en Allemagne. Selon cette enquête, moins d'une entreprise sur quatre en Europe est actuellement engagé dans une quelconque forme de commerce électronique. Malgré tout, 71% des sociétés interrogées considèrent le commerce en ligne comme essentiel à leur survie à long terme. Quatre sur 10 prévoient même d'y réaliser plus de 25% de leurs ventes d'ici à 5 ans. 6,7 millions, c'est d'après l'étude menée conjointement par Strategis Group et DBA China le nombre actuel d'internautes chinois, contre 2,1 millions un an plus tôt, ce qui représente une croissance de 219 %. La Chine pourrait devenir un géant de l'Internet puisque Strategis Group prévoit dans les 4 ans une croissance de 60 % par an. Le pays compterait alors 33 millions d'internautes.

RUBRIQUE RÉALISÉE PAR TANGUY LECLERC AVEC BRUNO GRALPOIS (SEATTLE)

Les 10 idées marketing (20-24 mars)

Les 10 idées marketing (20-24 mars)

Les 10 idées marketing (20-24 mars) Les 10 idées marketing (20-24 mars)

La rédaction a sélectionné 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: comment le New York Times est parvenu à faire des millennials [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

La pépite française tombe dans le giron d'Altice qui ambitionne ainsi de développer son pôle publicité et d'imposer la publicité adressée en [...]

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Invité, le 20 mars, à Shoptalk Las Vegas 2017, Uri Minkoff, cofondateur de la marque de vêtements et d'accessoires Rebecca Minkoff, a détaillé [...]