Recherche

Les applis mobiles réinventent le push

Publié par le

Christophe Léon, membre de la Mobile marketing association et président-fondateur de Pure Agency, explique les avantages du push notification pour booster ses ventes sur mobiles.

  • Imprimer

@ ©Nicolas Hedin - Fotolia.com

Le m-commerce ne représente, en France, que 3 % des ventes sur Internet, mais croît de 100 % par an, et devrait atteindre 13,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015, selon Xerfi. Pour les sites spécialisés dans le business de l'impulsion - ventes flash avec stocks limités -, comme Brandalley ou Vente-privée, les achats sur mobiles représentent déjà une part significative de leur chiffre d'affaires Aujourd'hui, 70 % des recettes du m-commerce proviennent des applications, le reste étant issu des sites mobiles. Le push notification, apanage des applis, permet d'envoyer une alerte sur les smartphones même quand l'application n'est pas lancée 55 % des mobinautes qui téléchargent une appli acceptent de recevoir des notifications Cependant, ce chiffre est en baisse. « Pour booster ce taux, les notifications doivent incorporer une dimension de personnalisation implicite ou explicite Le taux d'ouverture est alors deux fois plus important », explique Christophe Léon

En clair, l'annonceur fait une proposition au consommateur en fonction de ses achats et de son comportement, ou, mieux encore: le mobinaute choisit les alertes qu'il reçoit. Par exemple, un client d'Easyvoyage qui prépare un déplacement à New York peut être intéressé par le fait de recevoir une notification à partir d'un certain seuil de prix du billet. L'alerte présente à la fois une dimension marketing et de service Idem pour Meilleur taux: une notification prévient le mobinaute lorsque le niveau des taux d'intérêt correspond à ses attentes, ou lorsqu'un bien correspondant à ses critères de recherche est mis en vente Le push notification peut aussi être utile dans le cadre d'un programme de relation client: une notification de bienvenue est envoyée après le téléchargement de l'appli, une autre lorsque la personne n'a pas finalisé son achat. Une alerte de rattrapage peut aussi rappeler au client qu'il n'a pas utilisé l'appli depuis un certain temps...

Les techniques de télémarketing se voient ainsi transposées sur mobile.

www.mmaf.fr

F. G.