Recherche

Leader

Publié par le

Fonceur, carburant à l'adrénaline, Jérôme Stioui aime aller vite. De fait, depuis qu'il a quitté le campus d'HEC avec l'idée de créer sa société, tout s'est accéléré pour aboutir à une belle réussite entrepreneuriale. Portrait d'un trentenaire actif.

  • Imprimer

Sûr que Nicolas Sarkozy serait fier de lui. Digne représentant de «La France qui se lève tôt!», Jérôme Stioui a créé, puis développé, avec ses quatre copains d'HEC, Directinet. Un projet d'entreprise réussi, à n'en pas douter. Car Jérôme Stioui est aujourd'hui p-dg d'une société cotée en Bourse, qui vient d'être rachetée par IPT (Interactive Prospect Targeting), un groupe britannique ayant le vent en poupe sur un marché plus que porteur, devenu n° 1 européen du e-marketing direct en ligne. Ainsi, le «Mousquetaire d'IPT», bouc à la d'Artagnan, conçoit son aventure entrepreneuriale avec panache. «Depuis le début, nous vivons une expérience formidable. Un rêve, une aventure humaine menée de bout en bout avec des amis. C'est le Far West. Je ne m'ennuie jamais», déclare, enthousiaste, Jérôme Stioui, lorsqu'il raconte sa vie de chef d'entreprise. Le «Club des cinq», qui réunit toutes les compétences nécessaires, a l'idée de «monter une boîte», sur le campus en 1999. C'est alors le développement de modèles comme Free Loto aux Etats-Unis (qui deviendra Loterie.com en France) et des mécaniques de jeux viraux en ligne. Les loteries sur le Net font leur apparition en France. Le canal web explose. Les étudiants de 23 ans trouvent alors leur voie: la collecte on line de bases de données pour servir une communication ciblée, en B to B. En juin 2000, ils entament leur première levée de fonds et réunissent 1,5 million d'euros. Six ans plus tard, Directinet devient une filiale à 100% d'IPT (35 millions d'euros de chiffre d'affaires, 1000 clients, valorisation boursière estimée à 100 millions d'euros) et comptabilise 300 clients pour une centaine d'opérations d'e-marketing par mois. SFR, BNP, France Télécom confient leur stratégie de conquête et de fidélisation à Directinet, via ses 30 millions d'e-mails et 150 fichiers référencés. «IPT a racheté une dynamique et une équipe», justifie Jérôme Stioui. Nouvel administrateur du groupe britannique, le jeune trentenaire poursuit son aventure et fréquente ses nouveaux pairs, désormais plus expérimentés. «Il est vrai que je suis le plus jeune parmi ces grands pontes du MD! Les Anglais sont très réactifs, pragmatiques et fonceurs... Autant dire que je m'y retrouve», ajoute le junior du board. Dans ce contexte de développement, l'entreprise s'inscrit dans une vaste campagne de recrutement. Une soixantaine de nouveaux collaborateurs seront embauchés en 2007. Quelle méthode de gestion entend-il appliquer pour gérer cette croissance? «Assurément une méthode efficace, selon Véronique Gagnepain, une de ses proches collaboratrices. Jérôme Stioui a un jugement toujours avisé dans le choix des futurs salariés. Il fonctionne à l'affectif et il veut apporter des valeurs saines dans l'entreprise. Les cinq fondateurs sont inséparables comme les cinq doigts de la main.» Parmi eux, Patrick Mareuil est responsable du data mining et des études. Au côté de Jérôme Stioui depuis les années campus, il décrit un homme devenu charismatique, qui s'impose et convainc facilement. «C'est un meneur d'hommes qui sait tirer le meilleur de chacun. Et il sait détecter les jeunes talents à fort potentiel», poursuit Patrick Mareuil. Un dynamisme qu'il souhaite véhiculer au sein de Directinet, où l'ambiance se veut «familiale». «Je refuse la culture start-up, précise Jérôme Stioui. On laisse sa chance à tout le monde. On récompense la fidélité.» Pour souder les équipes, il organise régulièrement des séminaires «sportifs»... Le jeune p-dg veut couver ses ouailles pour les motiver. Les Pinault, Arnault, Bolloré le font rêver. Des capitaines d'industrie dont il salue le parcours de «self-made-men».

@ (c) Bruno Delessard

Quel talent auriez-vous aimé avoir?
Etre polyglotte.
Votre définition du bonheur?
L'harmonie avec soi-même et ses proches.
Vos héros dans la vie réelle?
Les grands entrepreneurs, les self-made-men.
La faute qui vous inspire le plus d'indulgence?
Celles qui sont pavées de bonnes intentions.
Votre source d'inspiration?
Les biographies de personnalités ayant réussi.
Votre principal trait de caractère?
Impatient.
Votre devise?
Celle, empruntée à René Char: «Impose ta chance, sers ton bonheur, va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront.»
Votre état d'esprit présent?
Heureux.

Marie-Juliette Levin

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

Customer is watching you ! Avec les réseaux sociaux, les marques ne sont plus à l'abri d'un bad buzz qui peut impacter au-delà de leur image, [...]

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

Miser sur la data et la diffuser à l'ensemble de l'entreprise pour gagner en performance... Si, sur le papier, l'idée séduit et s'inscrit dans [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]