Recherche

Le talentueux Mister Boucher

Publié par le

Après des années passées au service d'autrui, Jean-Marie Boucher avait envie de piloter ses propres projets e-commerce. L'aventure vient de commencer.

  • Imprimer


Il est de retour. Parti développer le e-commerce et la VAD chez Harrodds à Londres, Jean-Marie Boucher revient en France. Plus tôt que prévu. Il y a un an lorsqu'il annonçait à femme et enfants qu'ils s'expatrieraient tous en Angleterre, pour un mois ou pour dix ans, il n'en savait rien. Quelle importance d'ailleurs puisqu'il y avait défi à relever ? Celui-ci présentait tous les symptômes d'une mission impossible : réussir là où, en quatre ans, sept experts de VAD aux compétences reconnues s'étaient cassé le nez. Un rien effrayant, le défi, d'autant que tout restait à faire : du catalogue papier au e-CRM en passant par le commerce électronique back et front-office… Bref, que du pain béni pour l'intrépide Jean-Marie Boucher, homme d'action à tout crin, monomaniaque des business naissants. « C'est là où l'on a la possibilité d'être le plus créatif », dit-il. Son tableau de chasse en fait foi : lancements éclairs et départs soudains se succèdent, dès que la mission est accomplie. Peur de l'ennui, boulimie de la vie ? Quoi qu'il en soit, lorsqu'il quitte Harodds, la VAD y connaît une croissance de 130 %. Bilan satisfaisant donc, mais pas au point d'assagir ses velléités entrepreneuriales, cette manie qu'il a de sans cesse créer. Son dernier opus, Les confiscateurs, polar à base de jeux de pouvoir sur fond de toile technologique, est déjà classé parmi les meilleures ventes de la Fnac. Ecrit durant le séjour londonien, ce n'était là qu'un avant-propos, un passe-temps vespéral pour entretenir la fibre créative, le temps de débusquer de nouveaux projets. C'est aujourd'hui chose faite: deux sites e-commerce grand public, Digitroc et 123Fleurs, viennent d'être mis sur orbite, entre l'introduction, en Europe, d'une technologie américaine révolutionnaire pour le e-commerce et, une fois n'est pas coutume, l'écriture d'un nouveau roman polar. De quoi l'occuper, au moins pendant les prochaines vacances d'été.

Parcours


1987 - 1989 : Diplômé de Sciences-Po et MBA HEC-ISA. 1990 - 1993 : Responsable marketing du Midi Libre. 1993 - 1996 : Directeur Nouvelles Technologies des NMPP. 1997 - 1998 : General Manager de BDDP Interactive. 1998 - 1999 : Co-fondateur d'Orange Art (web agency). 1999 - 2004 : Directeur commerce électronique de La Redoute (PPR). 2004 - 2005 : Directeur Web et VPC de Harrods.

Nathalie Carmeni