Recherche

Le site des Trois Suisses : une offre réduite et enrichie à la fois

Publié par le

Le vépéciste affine son offre sur Internet grâce à un réseau de boutiques en ligne avec des mises en scène particulières en dehors du site principal.

  • Imprimer


«Le Web est pour nous un canal de prise de commande en plus du courrier, du centre d'appels et du Minitel », affirme Bruno Delaporte, responsable du commerce électronique chez les Trois Suisses. Les premières versions de son site représentaient une simple mise en ligne du catalogue papier. Aujourd'hui, le vépéciste a affiné la démarche. A côté du catalogue il a créé des boutiques thématiques, des "chaînes" : mode, lingerie, voyages. Chaque "chaîne" cultive une ambiance propre, chacune est accessible directement par le moteur de recherche sans passer par le portail. Cette démarche de multiplication des circuits a été accompagnée par une diminution du nombre de références disponibles en ligne. « Aujourd'hui, le total ne représente plus que 60 % du catalogue papier et nous pensons descendre à 40 % », précise Bruno Delaporte. Qui justifie ce changement de cap : « Un site avec un trop grand nombre de références est techniquement lourd à gérer, difficile à animer et, pour nos clients, il n'est pas aisé à "feuilleter" sur le Web. » La structure du site est toujours impulsée par celle du catalogue, mais avec des offres complémentaires. L'animation des chaînes permet de réaliser des mises en scène différentes.

Des cyberacheteurs de plus en plus nombreux


« Notre clientèle est en train de changer, analyse Bruno Delaporte. Nous avons débuté dans un contexte paradoxal, où nous nous adressions à une population d'internautes avertis essentiellement masculine, avec une offre plutôt féminine. Aujourd'hui, les cyberacheteurs sont de plus en plus nombreux et avec des profils de plus en plus représentatifs de la société. La proportion hommes-femmes est actuellement de 50-50. Ce qui signifie d'ailleurs qu'avec le site, nous arrivons mieux à séduire les hommes qu'avec le catalogue papier. Nous sommes toujours à l'écoute, en train de réfléchir à l'adaptation de notre offre. » Concrètement, cela se traduit par des choix particuliers dans les produits destinés aux "chaînes". La préférence est accordée au textile à forte saisonnalité, à ces produits dits "du Sentier", qui suivent la mode et que le site propose en quantité faible. La micro et la téléphonie sont aussi privilégiées en raison de la rapidité des mises à jour possibles permettant de réagir aux nouveautés du marché. Et toutes les boutiques en ligne affichent entre 10 et 15 % d'offre complémentaire par rapport au catalogue. Ce surplus est négocié par les acheteurs du vépéciste. Le département e-commerce n'a pas d'équipe d'achats propre. La base de données produits est commune à tous les canaux. Les produits du catalogue peuvent être commandés sur le Web, les produits du site peuvent être achetés par le centre d'appels. « Cela nous permet de suivre de près l'actualité de nos fournisseurs, remarque Bruno Delaporte. Quand Sony a mené une opération prix cassés sur sa PlayStation, tous nos prix avaient été accordés avec la promotion d'un seul coup et, dès minuit, le site affichait les nouveaux tarifs. » La fiche produit pour le Web contient un visuel plus grand que pour l'édition papier, avec une possibilité de zoom et un descriptif. Les visuels sont réalisés par une entité du groupe Trois Suisses International. Les cartouches du descriptif sont plus larges pour une mise en avant plus efficace. Pour certains produits des boutiques, le site va aussi essayer une mise en scène en trois dimensions. Comme tous les sites de grande taille, celui des Trois Suisses n'échappe pas à quelques difficultés opérationnelles. Les procédures informatiques développées pour gérer l'édition papier s'avèrent lourdes dès qu'il s'agit de rentrer les produits sur le site. Le temps de réaction et de la mise en place est assez long. De plus, le cycle de vie des produits dans les boutiques peut être différent de celui du catalogue papier, plus court naturellement, mais parfois aussi plus long.

Alexis Nekrassov

3W Régie lance une offre de mailing ciblé

3W Régie lance une offre de mailing ciblé

3W Régie lance une offre de mailing ciblé

3W Régie lance une offre d'envoi de mails publicitaires personnalisés et en temps réel, à chaque visiteur identifié sur un des sites de son [...]

Brandalley signe un partenariat avec E.Leclerc

Brandalley signe un partenariat avec E.Leclerc

Brandalley signe un partenariat avec E.Leclerc

Brandalley, pure player dans le secteur de la mode depuis 11 ans, annonce la signature d'un partenariat avec E.Leclerc dès octobre 2016. Ce [...]

Marc Dorcel célèbre la Saint-Marc à sa façon

Marc Dorcel célèbre la Saint-Marc à sa façon

Marc Dorcel célèbre la Saint-Marc à sa façon

Pour la Saint-Marc, Marc Dorcel offre un accès illimité durant 60 jours à son site premium à tous ses homonymes. Pour les autres, il faudra [...]

[Stratégie média] Minutebuzz : cap sur les millennials

[Stratégie média] Minutebuzz : cap sur les millennials

[Stratégie média] Minutebuzz : cap sur les millennials

L'homme qui murmure à l'oreille de 9 millions de millennials détaille la stratégie de développement du site d'infotainment qui s'est associé [...]

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

L'expert du CRM Salesforce annonce intégrer à ses offres, en version beta, les fonctionnalités vidéo du spécialiste de l'hébergement et de la [...]

GetQuanty : prospectez autrement !

GetQuanty : prospectez autrement !

GetQuanty : prospectez autrement !

Placée à la convergence du marketing et de la prospection commerciale, GetQuanty est la nouvelle offre de GetPlus qui vient de lever 2 millions [...]

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

200 minutes, 200 sms/mms et 200 mo d'Internet pour 2 euros, c'est avec cette offre simple et compétitive que Cdiscount lance son offensive sur [...]