Recherche

Le one-to-one s'applique aussi aux journalistes

Publié par le

Rendons grâce à l'agence 3d Communication pour le soin avec lequel elle s'est intéressée au destin des innombrables communiqués de presse adressés à la population martyre des journalistes.

  • Imprimer


Ciblage, CRM, fidélisation, personnalisatio... Autant de termes dont les entreprises et les agences de presse usent et abusent lorsqu'il s'agit dans les communiqués de mettre en valeur leur positionnement d'entreprise one-to-one. Malheureusement, alors que les moyens technologiques de communication et de traitement de l'information n'ont jamais été aussi performants, fiables et accessibles, elles sont loin d'avoir étendu aux relations avec la presse le potentiel qu'elles s'empressent d'exploiter dans leurs relations avec leurs clients. Faire parvenir la bonne information, au bon moment, au bon journaliste est un code de conduite que certains services de RP seraient bien avisés de respecter afin de faire de sensibles économies en affranchissement postal, d'une part, et, d'autre part, de préserver des relations harmonieuses avec les rédactions.

2 % DES INFORMATIONS ÉMISES TRAITÉES SOUS FORME D'ARTICLE


Saluons donc l'initiative de l'agence 3d Communication de s'enquérir auprès d'une centaine de journalistes, et plus précisément ceux qui couvrent les nouvelles technologies, du traitement qu'ils réservent à la masse d'informations qu'ils reçoivent quotidiennement. Il en ressort que 33 % des journalistes reçoivent entre 20 et 30 communiqués de presse par jour, et 28 % plus de 30. Inutile de préciser que, dans ces conditions, le tri du courrier se fait rapidement. 51 % des journalistes n'utilisent pas 90 % de l'information qu'ils reçoivent. Et sur les 10 % exploités, moins de 20 % servent à l'écriture d'un article, soit moins de 2 % du total émis par les entreprises. Cela ne signifie qu'une chose : les communiqués s'entassent plus facilement dans les corbeilles que sur les bureaux. Concernant les sollicitations, la sélection est là aussi draconienne. Chaque jour, 87 % des journalistes interrogés reçoivent de 1 à 5 demandes de rendez-vous et 87 % d'entre eux n'en acceptent que 20 % ; 49 % reçoivent de 1 à 5 invitations à des conférences de presse ; et sur les 74 % qui sont invités de 1 à 5 fois par semaine à des voyages de presse, ils sont 56 % à refuser 90 % des invitations. D'après les témoignages recueillis, les éléments qui permettraient un meilleur accueil des conférences ou des voyages de presse sont l'amélioration du contenu pour 33 % des journalistes, la réduction de la durée pour 15 % et une plus grande qualité des intervenants pour 14 % d'entre eux. Sur la base des résultats de cette étude et en s'inspirant du CRM, 3d Communication préconise le PRM (Press relationship Management) avec les mêmes objectifs de ciblage et de qualification préalable de l'intérêt des informations appliquées aux journalistes. On ne peut qu'espérer que l'agence ne prêchera pas dans le vide. A bon entendeu...

Tanguy Leclerc

iMedia Brand Summit

iMedia Brand Summit

iMedia Brand Summit

4eme edition de cet evenement ou prestataires et annonceurs se rencontrent autour du theme de innovation en marketing digital Plus de 500 decideurs [...]

Agathe Bousquet quitte Havas pour Publicis

Agathe Bousquet quitte Havas pour Publicis

Agathe Bousquet quitte Havas pour Publicis

Dans le cadre de sa transformation Power of One Publicis Groupe nomme Agathe Bousquet sa presidence et realise un des plus gros transferts de [...]

Semaine de la presse et des médias 2017

Semaine de la presse et des médias 2017

Semaine de la presse et des médias 2017

Organisee par le Clemi Centre pour Education aux Medias et l Information cette manifestation pour objectif de permettre une meilleure comprehension [...]

Salon Produrable 2017

Salon Produrable 2017

Salon Produrable 2017

Evenement professionnel dedie au developpement durable et la responsabilite societale des entreprises Fil conducteur de cette 10eme edition [...]