Recherche

Le groupe Camif satisfait de sa stratégie

Publié par le

Suite au plan de recapitalisation entériné en décembre dernier, le Groupe Camif publie des résultats 2007 en léger recul, excepté pour Camif Collectivités.

  • Imprimer

En décembre dernier était conclu l'accord pour le plan de recapitalisation et de réduction des pertes d'exploitation du groupe Camif. Le conseil d'administration avait notamment avalisé le changement d'actionnaire majoritaire de Camif Particuliers avec la prise de participation à hauteur de 66% d'Osiris Partners dans le capital de la filiale Vente à distance du groupe. Aujourd'hui, Camif SA publie ses résultats pour 2007, activité par activité. Le chiffre d'affaires (non consolidé dans le groupe Camif) de Camif Particuliers s'établit fin 2007 à 342 ME, en retrait de 10% par rapport à 2006. Son résultat d'exploitation est de?18 ME, contre 12,5 ME en 2006. Cette baisse d'activité est liée au repositionnement de la société autour des secteurs de la maison et l'abandon des secteurs déficitaires comme l'audiovisuel et l'informatique. «Nous sommes conformes à la stratégie définie lors des discussions avec Osiris Partners, explique Louis Mallet, président du Groupe Camif. Nous poursuivrons le repositionnement en 2008 en nous désengageant du prêt-à-porter pour nous concentrer sur l'équipement de la maison.» La stratégie catalogue du VADiste change aussi. «Nous voulons rompre avec le rythme de deux catalogues annuels en ne publiant plus qu'un catalogue, relayé par des petits supports thématiques saisonniers», poursuit le p-dg.

Louis Mallet (Camif):

«Nous poursuivrons notre repositionnement en 2008.»

Camif Collectivités confirme ses ambitions.

Si Camif Particuliers accuse une baisse de régime suite aux changements intervenus dans son organisation en 2007, ce n'est pas le cas de l'autre filiale du groupe, Camif Collectivités, qui dépasse même ses objectifs. Le chiffre d'affaires de 146 ME en hausse de 5,8%, est boosté par la vente en ligne (+ 36 % par rapport à l'année dernière). Avec ces bons résultats et les initiatives prévues les mois à venir (certifications, catalogues, produits éco-conçus), le groupe espère une légère croissance en 2008, de l'ordre de 2%.

Isabelle SALLARD