Recherche

Le document papier devient portail d'accès au Web

Publié par le

Le "Click and Paper" permet de marier le papier et le Web par la simple lecture optique d'une petite étiquette imprimée.

  • Imprimer


Grâce au système développé conjointement par La Cité Numérique et Wiziway, il suffit de lire, à l'aide d'un lecteur optique manuel, une sorte d'étiquette imprimée sur un support papier pour se connecter à Internet. L'intéressé désireux d'en savoir plus sur un article présenté dans un catalogue va ainsi directement sur la bonne page web où il bénéficie d'informations interactives. Baptisée "Click and Paper", cette solution permet d'offrir une complémentarité entre les offres d'un catalogue-papier et un contenu éditorial enrichi sur une page web. Le consommateur est conduit facilement d'un document promotionnel ou commercial à un endroit déterminé d'un site internet. Les débouchés dans le domaine du marketing direct et de la vente à distance sont multiples. Ils sont susceptibles d'intéresser aussi bien les publicitaires, les banquiers, les webmasters que les vépécistes. « Au niveau de l'avant-vente, le "Click and Paper" permet d'accéder à des contenus détaillés de l'offre. Il peut également s'utiliser pour faciliter les opérations de commande en ligne. Enfin, il donne facile- ment accès aux notices d'installation, d'utilisation et d'entretien. A ce titre, il s'avère un outil d'après-vente très prometteur sachant que, si les catalogues sont souvent soigneusement gardés, les notices ont tendance à rapidement se perdre », souligne Thierry Lamouline, P-dg de Wiziway. La technologie conçue par Wiziway s'inspire du principe du code-barres. Une matrice de points, baptisée TAG et autorisant jusqu'à 72 millions de milliards de combinaisons, est imprimée sur une surface de 2,4 mm de côté. N'importe quelle machine laser ou à jet d'encre, avec une définition au minimum de 300 dpi, peut être utilisée pour imprimer ce pictogramme sur un document papier.

Des applications limitées au B to B


Branché sur le port USB de l'ordinateur, un lecteur optique avec caméra intégrée de type Webcam envoie l'image de la matrice à un logiciel que l'utilisateur aura préalablement chargé dans son PC. Ce logiciel permet de transfor- mer l'algorithme du nuage de points imprimés en adresse URL. La page web ainsi identifiée n'a plus alors qu'à s'ouvrir. Les pictogrammes gardent toute leur fonctionnalité même lorsqu'ils sont altérés. Ceci grâce à un algorithme d'autocorrection qui permet de les régénérer au moment de la lecture. Peu importe alors que le document papier ait été souvent manipulé ou non. Sur le terrain, pour l'instant, les applications se limitent au domaine du B to B. « En effet, l'utilisation de cette solution repose sur la nécessité de diffuser des lecteurs optiques. Aujourd'hui en phase de préindustrialisation, le coût unitaire d'une souris-scanner est de 26 euros. Encore trop cher pour une diffusion massive auprès du grand public. En revanche, pour des activités B to B, le coût de la souris s'avère marginal compte tenu des comptes clients », indique Yves Bayart, directeur recherche et développement à la Cité Numérique. Ce système serait intégré à un catalogue de vente de produits électriques qui sera bientôt diffusé auprès des entreprises. Par ailleurs, des sociétés de distribution de matériels et de logiciels informatiques testent actuellement le "Click and Paper" de Wiziway. Pour Yves Bayart, « la véritable révolution de cette technologie se fera lorsqu'il sera possible d'intégrer le lecteur optique dans des terminaux nomades comme les organiseurs ou les téléphones portables. L'impression d'un Tag sur un billet d'avion ou un ticket de cinéma permettra alors d'accéder directement depuis un téléphone portable à des informations utiles pour les personnes mobiles. » Dans cette perspective, des contacts ont été pris avec les industriels de la téléphonie afin de tester cette fonctionnalité sur les premiers téléphones GPRS/ UMTS, ainsi qu'avec les opérateurs de télécom pour mettre au point et évaluer de nouveaux services à proposer.

Geneviève Hermann

Olfactif, augmenté et connecté: le papier innove!

Olfactif, augmenté et connecté: le papier innove!

Olfactif, augmenté et connecté: le papier innove!

Le retour en grace du papier il est influence par le digital doit beaucoup aux innovations qui en font un format plus que jamais experientiel [...]

JCDecaux renouvelle son image

JCDecaux renouvelle son image

JCDecaux renouvelle son image

JCDecaux harmonise sa communication institutionnelle et revoit son site web institutionnel

Les voeux d'agences 2017 les plus originaux

Les voeux d'agences 2017 les plus originaux

Les voeux d'agences 2017 les plus originaux

Exit la traditionnelle carte papier ou mail les voeux de la nouvelle annee sont un exercice de style part entiere Pour les agences de communication [...]

5 innovations marketing d'imprimés connectés

5 innovations marketing d'imprimés connectés

5 innovations marketing d'imprimés connectés

Papier en realite augmentee electronique imprimee broderie connectee impression continue innover ouvrant des perspectives inedites au marketing [...]