Le Web à la télé offre des services inédits

Publié par le

Trois questions à Jean Penicaut, vice-président et responsable marketing de NetGem.

  • Imprimer

Pourquoi Internet sur le poste de télévision ?


Jean Penicaut : L'ensemble du commerce électronique est aujourd'hui polarisé sur des consommateurs "PC-centriques". Il existe pourtant d'autres cibles et d'autres médias pour les atteindre. Nous pensons qu'à terme, 25 % des connexions Internet seulement seront réalisées à partir d'un micro. Et nous parions sur la convergence des médias vers le téléviseur. C'est un moyen de toucher des gens qui ont une aptitude à communiquer sans avoir le moyen classique à la maison. Par exemple, les onze millions des retraités français sont aptes à communiquer mais ne comprennent pas nécessairement comment fonctionne un ordinateur. Internet sur la télévision peut également offrir des services inédits. Imaginez une publicité TV pour Nivea avec la possibilité de commander le produit ou le coupon de réduction sans même quitter l'écran ! La Net Box est une passerelle entre la télévision, le câble et l'Internet. Elle permet aux gens d'explorer l'univers du commerce électronique sans compter les secondes, sans avoir l'angoisse de ce que cela va leur coûter.

Quel serait le schéma financier pour offrir le boîtier avec l'accès Internet gratuit ?


J. P : Aujourd'hui, un abonné à Internet coûte moins de dix francs par mois à son fournisseur d'accès. Notre boîtier lui coûtera environ 210 euros. On peut imaginer un schéma d'amortissement sur un peu plus de deux ans, à raison de 40 francs par mois. L'ensemble, terminal et abonnement, coûtera environ 50 francs par mois. Ensuite, il faut voir dans quel cas de figure le prestataire peut dégager ce montant sur sa propre marge. Dans certains cas, c'est tout à fait réalisable. Par exemple, sur les produits de luxe ou encore pour des consommateurs qui s'engagent à un minimum de consommation mensuelle. Mais il y a des cas où l'offre d'un moyen d'accès Internet ne doit pas être assortie de conditions. Prenez l'exemple de quelqu'un qui a mis de l'argent en Bourse par l'intermédiaire de son banquier. C'est au banquier de le mettre en ligne pour que le client puisse suivre son investissement au mieux. Si le banquier ne le fait pas, le client s'abonnera de lui-même ; mais ensuite il s'en ira ailleurs, et son argent avec.

Peut-on obliger le client à passer toujours par la page d'accueil du commerçant qui lui a offert l'accès ?


J. P : La Net Box permet de "verrouiller" la page d'accueil - le client passera toujours par votre page avant d'aller naviguer. Remarquez qu'avec les ordinateurs, c'est impossible car le client peut toujours modifier l'adresse de la page d'accueil dans son logiciel de navigation. Mais une page d'accueil bien conçue retient le client mieux qu'un verrou. Sur Internet, un tissu local d'informations se crée, un peu comme dans une ville de province - quand je cherche une prestation, je ne regarde pas les Pages Jaunes, je m'adresse plutôt aux gens de voisinage. C'est au fournisseur d'accès de s'enquérir des besoins du client et de chercher à lui apporter les meilleures réponses. C'est la valeur ajoutée qu'un distributeur ou un banquier peut apporter à ses clients.

PROPOS RECUEILLIS PAR A. N

Autres articles

Les acteurs du social media en un coup d'oeil
Social media
Les acteurs du social media en un coup d'oeil Les acteurs du social media en un coup d'oeil

Les acteurs du social media en un coup d'oeil

Par Eloïse COHEN

Depuis 2008, l'évangéliste Brian Solis et l'agence JESS3 conçoivent the Conversation Prism, une cartographie des tous les acteurs qui font le [...]

Kiabi lance une plateforme collaborative internationale
Retail
Kiabi lance une plateforme collaborative internationale

Kiabi lance une plateforme collaborative internationale

Par Stéphanie Marius

Entre réseau social et plateforme de contenus, We Are Kiabi encourage l'échange entre fans de la marque et favorise la communication entre les [...]

Les marketeurs, heureux au travail !
Management
Les marketeurs, heureux au travail !

Les marketeurs, heureux au travail !

Par Eloïse COHEN

Keedn, éditeur d'une solution de sondage en ligne, se penche sur le rapport au travail des professionnels du marketing. Et la conclusion, c'est [...]

Quelles tendances de consommation surveiller en 2018 ?
Veille
Quelles tendances de consommation surveiller en 2018 ?

Quelles tendances de consommation surveiller en 2018 ?

Par Clément Fages

Réalité virtuelle, assistants vocaux, enfants influenceurs, hyper-personnalisation... Le rapport "Future 100" de l'agence publicitaire J. Walter [...]

La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes
Retail
La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes

La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes

Par Eloïse COHEN

Smart Traffik, spécialiste des solutions omnicanal en mode SAAS pour enrichir le parcours-client, a demandé à Opinion Way de mener une étude [...]

Focus sur 9 pays, 9 façons de faire du shopping dans le monde
Retail
Focus sur 9 pays, 9 façons de faire du shopping dans le monde

Focus sur 9 pays, 9 façons de faire du shopping dans le monde

Par Dalila Bouaziz

Mood Media a mené une grande étude pour explorer le comportement des consommateurs dans 9 pays dans le monde : l'Australie, la Chine, la France, [...]

Agir en négociateur
Méthodologie
Agir en négociateur

Agir en négociateur

Par Patrice Stern, Jean Mouton