Recherche

Le GartnerGroup prévoit la fin de l'e-business vers 2008 !

Publié par le

Son plan prévisionnel à dix ans révèle que de nombreuses entreprises connaîtront des désillusions vers 2001, 75 % de leurs projets se révélant alors incapables de tenir leurs promesses.

  • Imprimer


C'est une prévision pour le moins surprenante et inattendue que les analystes du GartnerGroup ont présentée en marge du Symposium Itxpo'99 en novembre dernier. Ces derniers envisagent en effet ni plus ni moins la mort de l'e-business d'ici à peine dix ans, et s'adressent aussi bien aux entreprises technologiquement agressives dont les risques sont liés à l'immaturité des technologies et à un marché qui n'est pas préparé à des stratégies e-business balbutiantes, qu'aux entreprises plus conservatrices qui cherchent à éliminer tous les risques en faisant l'impasse sur "l'Age du Net". Leur discours s'appuie sur ce qu'ils nomment le "Cycle Illusoire de l'E-business" (voir ci-contre). Selon, eux, le cycle de vie de l'e-business a commencé lors de la convergence d'Internet et du World Wide Web au début des années quatre-vingt-dix et a atteint aujourd'hui son sommet, dans la mesure où les entreprises traditionnelles sont à la recherche de l'impulsion "e" magique qui les fera entrer dans l'ère du numérique.

PREMIÈRES DÉSILLUSIONS EN 2001


Le GartnerGroup annonce la brièveté de ce sommet et prévoit que dès 2001, des désillusions se feront jour, liées aux échecs des entreprises traditionnelles et des entreprises virtuelles dans leurs tentatives e-business. Le Vice-Président de GartnerGroup E-business Transformation, Alexander Drobik, insiste sur le fait que ces échecs ne seront pas liés au fait que le passage à l'e-business est une erreur, mais au fait que les modèles, les stratégies et la mise en oeuvre auront échoué. Il a toutefois bon espoir que sur le long terme, les entreprises puissent s'inspirer des réussites de celles qui auront pris le temps de réfléchir à leur transition. « Nous assisterons vers 2004 à une reprise progressive liée à l'apparition de véritables entreprises d'e-business, prédit-il. Aux alentours de 2006, un grand nombre d'entreprises auront effectué cette transition vraisemblablement avec un mélange de traditionnel et de virtuel, et l'e-business en tant que tel aura cessé d'exister. Il sera alors complètement intégré aux activités commerciales des entreprises. » Le GartnerGroup a également dévoilé son Indice global des pays prêts pour l'e-business (voir ci-dessus) qui évalue le degré respectif de préparation des pays à l'environnement e-business, et ceux pour lesquels les perspectives de développement des applications e-business sont les plus grandes au cours des 18 à 24 prochains mois.

Tanguy Leclerc

YouTube : quels sont les usages des Français ?

YouTube : quels sont les usages des Français ?

YouTube : quels sont les usages des Français ? YouTube : quels sont les usages des Français ?

Se divertir, suivre les tendances ou, encore, s'informer. La plateforme de vidéos YouTube séduit un Français sur deux, selon les derniers chiffres [...]

5 tendances à retenir de Dmexco 2016

5 tendances à retenir de Dmexco 2016

5 tendances à retenir de Dmexco 2016

Le salon international du digital marketing Dmexco a tenu le haut de l'affiche, les 14 et 15 septembre. Quelles sont les principales tendances [...]

Le programmatique au coeur des campagnes de branding

Le programmatique au coeur des campagnes de branding

Le programmatique au coeur des campagnes de branding

Si le second baromètre de l'EBG révèle une démocratisation du programmatique auprès des acteurs français, les grandes tendances de 2016 se situent [...]

Conforama challenge la Fnac sur le rachat de Darty

Conforama challenge la Fnac sur le rachat de Darty

Conforama challenge la Fnac sur le rachat de Darty

Après les révélations du Financial Times mardi, Darty vient de confirmer ce mercredi 2 mars 2016, avoir reçu une offre de rachat de Conforama. [...]