Recherche

Le CIC cible les 0-12 ans

Publié par le

La cible enfant éveille les appétits du monde bancaire. Reprenant une démarche traditionnellement utilisée par les Caisses d'Epargne, le CIC Ile-de-France, suivant la même ligne que le Crédit Mutuel (voir p. 16), vient de lancer une offre de livret d'épargne destinée aux enfants et pré-adolescents.

  • Imprimer


La banque francilienne n'avait auparavant aucune offre vers cette cible. Elle a donc décidé de s'adresser à cette tranche d'âge dans une logique duale : accompagner et détecter la future clientèle du produit "Parcours J", une offre bancaire destinée aux 12-23 ans, et réassurer les parents et les prescripteurs. Profitant des périodes de fin d'année, la banque a présenté son produit sous la forme de suggestion de cadeau. L'objectif confié à SR.MS One, l'agence chargée du budget, était d'une part, de déclencher l'ouverture d'un maximum de livrets via une souscription directe, et d'autre part, de prouver que le CIC innovait et répondait à tous les besoins de sa clientèle, et de montrer que le livret Première Epargne pouvait être à la fois un cadeau utile et un outil de préparation à l'avenir. Résultat : un mailing jouant sur la corde affective dans la relation parents-enfants, avec comme slogan "Maintenant que vous avez le cadeau idéal, il s'agit de n'oublier personne". Le mailing se composait d'une enveloppe porteuse annonçant le cadeau, "Pour vos enfants, petits-enfants, nièces, neveux, filleuls...", d'une lettre personnalisée, avec un bon de réservation, mettant en avant le fait que le livret était utile, pratique, "L'enfant pourra s'acheter ce qui lui plaît", et rentable (4 % de taux d'intérêts), et d'un dépliant trois volets. Enfin, pour rester dans un cadre festif, et pour motiver l'enfant, le mailing contenait également une lettre destinée à être déposée au pied du sapin de Noël lui expliquant sous une forme ludique la nature du cadeau. Reste une question, après les 0-12 ans, jusqu'où le ciblage peut-il aller ?

Olivier Brusset