Recherche

Lastminute.com : tout s'offrir, tout de suite

Publié par le

Ce nouveau site d'origine anglaise se veut le remède aux envies spontanées des internautes.

  • Imprimer


Partir en week-end à l'étranger du jour au lendemain sur un simple coup de tête ou décider le jour même d'aller voir un spectacle sur un coup de cœur est désormais possible sur le Web, grâce au site lastminute.com. Lancé en Angleterre en avril 1998 par Brent Hoberman, 30 ans, ancien directeur général du site britannique de ventes aux enchères QXL, associé à Marta Lane Fox, 27 ans, lastminute.com a d'ores et déjà séduit 400 000 internautes à travers l'Europe. Le site n'a rien d'une copie d'un modèle off line adapté sur le Net ni d'une adaptation à l'européenne d'un site américain. Ses créateurs se félicitent d'avoir tout simplement créé un nouveau modèle de consommation offrant aux internautes un vaste choix de produits et de services haut de gamme disponibles à la dernière minute et sur un même site.

Six catégories d'offres et des enchères


Encore une fois, comme toute bonne idée tenant la route sur le Web, lastminute.com n'a pas mis longtemps à convaincre les investisseurs des bien-fondés de son concept. Aux 6 millions de francs accordés pour la création du site, sont venus s'ajouter 60 millions de francs de fonds supplémentaires levés en juin dernier auprès de Global Retail Partners, Intel Corporation, France Télécom, Carrefour et Deutsche Telekom, pour permettre son implantation en France et en Allemagne. La version française du site est placée sous la direction de Jacques Blouzard, 29 ans, qui dirige une équipe d'une vingtaine de personnes. L'offre de lastminute.com se répartit en six catégories : billets d'avion (mais qui ne sont pas des e-tickets), hôtels, spectacles, escapades, cadeaux et envie de luxe, auxquelles s'ajoute une petite rubrique d'enchères destinée à créer des événements pour écouler les derniers invendus des annonceurs. Contrairement à ses "cousins" comme Dégriftour, Nouvelles-Frontières et dans une moindre mesure les sites d'enchères, lastminute.com ne s'adresse pas à monsieur tout le monde. Son objectif premier n'est pas de proposer uniquement des produits à prix cassés, mais d'assouvir les envies immédiates et parfois les plus inattendues d'une population en quête de nouveautés. La cible privilégiée du site est celle des CSP + disposant des moyens suffisants pour s'offrir pêle-mêle une nuit en hôtel 4 étoiles, une place aux premières loges à l'Opéra, un tour de Paris en hélicoptère ou un petit tour en Ferrari, sans avoir à le prévoir un mois à l'avance. Lastminute.com négocie directement ses offres auprès des fournisseurs en proposant des prix de 30 à 70 % inférieurs aux prix initiaux, chaque produit ou service étant proposé en exclusivité, et remboursé si l'internaute trouve moins cher ailleurs. Une vingtaine de compagnies aériennes et plus de 500 hôtels sont d'ores et déjà fournisseurs du site. Le site développe d'autre part un club pour récompenser les internautes les plus assidus. Lastminute.com leur offre la possibilité de collectionner des minutes au fur et à mesure des achats réalisés sur le site. Pour 100 minutes cumulées, un client a droit à une bouteille de champagne, et pour 500, à un vol aller-retour vers l'étranger. Avec une croissance de son chiffre d'affaires de 40 % par mois depuis son lancement outre-Manche, lastminute.com compte atteindre les 10 millions de dollars et les 500 000 abonnés dès la fin de cette année. Pour y parvenir, ses dirigeants misent avant tout sur le marketing et la publicité on-line, le site ayant signé des partenariats avec les quinze sites les plus fréquentés en Angleterre et en France, à l'exception de Yahoo!, pour une raison non divulguée.

TANGUY LECLERC

Réussir sa stratégie de nudge marketing en 4 étapes

Réussir sa stratégie de nudge marketing en 4 étapes

Réussir sa stratégie de nudge marketing en 4 étapes Réussir sa stratégie de nudge marketing en 4 étapes

Decouvert par les politiques le nudge est une methode douce incitation l adoption de nouveaux comportements censes etre benefiques par rapport [...]

Facebook : bientôt la publicité mid-roll ?

Facebook : bientôt la publicité mid-roll ?

Facebook : bientôt la publicité mid-roll ?

Selon Recode Facebook va lancer des publicites mid roll qui se declencheront au bout de 20 secondes de visionnage dans toutes les videos de [...]

Dynamics 365 vs Salesforce: le choc des titans ?

Dynamics 365 vs Salesforce: le choc des titans ?

Dynamics 365 vs Salesforce: le choc des titans ?

Vous avez besoin de tout savoir en temps reel de vos clients Habitudes de consommation interactions omnicanales suivi des achats ou identification [...]

Dynamics 365 vs Salesforce: le choc des titans ?

Dynamics 365 vs Salesforce: le choc des titans ?

Dynamics 365 vs Salesforce: le choc des titans ?

Vous avez besoin de tout savoir en temps reel de vos clients Habitudes de consommation interactions omnicanales suivi des achats ou identification [...]

Booster le commerce avec Frank Rosenthal

Booster le commerce avec Frank Rosenthal

Booster le commerce avec Frank Rosenthal

Au programme de cette Masterclass inspirante 10 idees made in USA destination de tous les retailers francais toutes illustrees par deux cas [...]

La (big) data au pays de Big Apple

La (big) data au pays de Big Apple

La (big) data au pays de Big Apple

Aux Etats Unis les marques croquent pleines dents dans la data enjeu se constituer un solide capital de donnees tout en apportant de nouveaux [...]