En ce moment En ce moment

La politique sécuritaire est toujours payante

Publié par le


Fatalement, la question des contenus payants se heurte à une opposition de principe chez l'internaute. En effet, pourquoi assumerait-il le coût d'un accès aux sites alors qu'il assume déjà celui de l'accès au réseau ? Pour faire passer la pilule, les acteurs du Net ont ainsi développé des contenus dits "à valeur ajoutée", censés déclencher l'adhésion au principe du paiement, tout naturellement. Que nenni ! Une enquête d'Ipsos Médiangles montre que 55 % des internautes restent radicalement opposés à cette idée du payant. Mais que les acteurs du Net se rassurent ! Internet est plein de surprises. La plus extraordinaire : selon l'étude, le principal facteur pouvant inciter les internautes à s'accommoder du paiement serait, ni plus ni moins, l'éternel, et par ailleurs faux problème, de la sécurité des paiements. Autrement dit, l'internaute serait prêt à payer pour... payer. A défaut de reproduire les comportements courants, Internet les modifie profondément.

Nathalie Carmeni

Sur le même sujet

La recette de Lidl pour être plus performant sur Facebook
Social media
La recette de Lidl pour être plus performant sur Facebook

La recette de Lidl pour être plus performant sur Facebook

Par Floriane Salgues

Lidl France a dépassé, fin janvier, la barre des 2 millions de fans sur le média social Facebook. Un record pour un distributeur alimentaire. [...]

The Kooples optimise ses campagnes Facebook avec Kamp'n
Social media
The Kooples optimise ses campagnes Facebook avec Kamp'n

The Kooples optimise ses campagnes Facebook avec Kamp'n

Par Amélie Riberolle

La marque de prêt-à-porter The Kooples a pris la décision de s'équiper d'une solution technologique Facebook Marketing Partner afin de gagner [...]