Recherche
Se connecter

La VPC française à la conquête du consommateur japonais

Publié par le

Grâce à un accord signé entre la Poste française et la Poste japonaise, 20 sociétés françaises de VPC pourront présenter leurs catalogues dans un catalogue baptisé "Par avion de France", et diffusé dans les bureaux de Poste japonais.

  • Imprimer


Les consommateurs japonais sont plutôt friands de VPC étrangère (15 % d'entre eux ont l'intention de commander par correspondance à l'étranger)... La France a plutôt une bonne image au Japon, notamment pour tout ce qui concerne l'art, la culture, la mode et la créativité. Ces données plus qu'encourageantes ont incité La Poste Courrier International à aider les vépécistes français à pénétrer le marché japonais. Comment ? En diffusant, grâce à un partenariat avec la Poste japonaise, un catalogue qui regroupera une vingtaine de catalogues de vépécistes français, et ce, dans 1 325 bureaux de Poste du pays du Soleil levant. Cette opération, qui débutera fin février (la saison japonaise printemps-été est légèrement décalée par rapport à la nôtre), bénéficie de l'Année de la France au Japon et se déroule dans le cadre d'IMOSS (International Mail Order Support Service), un service ouvert par la Poste japonaise pour les entreprises de VPC nationales et étrangères. Go To Japan est également associé à l'opération. Concrètement, le consommateur japonais consulte sur place le catalogue baptisé "Par avion de France", et peut commander et recevoir gratuitement jusqu'à 5 catalogues de son choix. Le rôle de la Poste est de traiter les bons de commande, les renvoyer hebdomadairement aux vépécistes, leur adresser mensuellement des statistiques basiques par secteur et leur fournir à la fin de l'opération les tris par zone géographique des adresses. Pour un vépéciste français, le ticket d'entrée est de 50 000 francs. Ce qui recouvre : la présence dans le catalogue sous forme d'une double page en couleurs et en japonais, les bons de commandes des catalogues, la gestion gratuite des 500 premières demandes, les supports de promotion et les campagnes d'information liées au lancement du catalogue, des conditions préférentielles pour l'envoi des catalogues et les statistiques de retour. Si, pour le moment, le nom des vépécistes participants (dans le secteur grand public) n'est pas encore connu, la Poste Courrier International déclare avoir un certain nombre de prospects intéressés. « Au départ, ce produit était plutôt destiné aux vépécistes de taille moyenne, mais en fait les gros sont également intéressés. Quant aux petits, ils attendent les premiers résultats », indique Anne Sanchez, responsable développement et offres nouvelles à la direction du Courrier International.

SOPHIE MENSIOR

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

20 Minutes prend le virage du Digital First
Média
20 Minutes prend le virage du Digital First

20 Minutes prend le virage du Digital First

Par Laurence Moisdon

Lors de sa présentation annuelle, à Paris, le quotidien 20 Minutes a dévoilé ce 24 mai 2018, sa stratégie éditoriale et commerciale : investissement [...]

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie
Média
RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

Par Laurence Moisdon

RTL AdConnect annonce deux partenariats avec Orbimedia et Comkeys, basées respectivement au Japon et en Chine. Des signatures qui montrent une [...]

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France
Média
MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

Par Laurence Moisdon

Audience Square et La Place Media s'allient pour créer Mediasquare : la plus grande place de marché média en France. Les annonceurs auront ainsi [...]