Recherche

La Poste renouvelle sa gamme Postréponse

Publié par le

Pourquoi ne pas se servir des enveloppes réponse pour véhiculer l'image et le message de l'annonceur. Avec sa nouvelle gamme Postréponse, La Poste revitalise un marché déjà porteur.

  • Imprimer


«L'activité "courrier retour" prépayé représente un marché de 500 millions de francs, avec une croissance annuelle, sans promotion, de 15 à 20 %. Avec cette nouvelle gamme, nous pensons accroître significativement ce secteur du courrier. » Pour Bernard Haurie, directeur marketing et vente à la Direction du Courrier de La Poste, il était temps de relooker la sempiternelle et monochrome "Enveloppe T". Place à la couleur et à la publicité pour cette nouvelle gamme. Trois, et même quatre, nouveaux produits sont proposés. Optima réponse, la formule la plus économique, autorise l'insertion d'un logo ou d'un message publicitaire sur la moitié de l'enveloppe et même dans le bloc adresse. Avec Expression réponse, il devient possible de se servir de la totalité de l'enveloppe pour faire passer un message. Quant à Prêt à Poster réponse, c'est un produit destiné à la prospection.

Un concept fidélisant


A la différence de l'enveloppe T (produit qui reste au catalogue de La Poste, et dont le tarif varie en fonction du volume et du nombre de réponses), l'enveloppe dispose d'un timbre imprimé que l'annonceur peut choisir dans une base de données de timbres de La Poste. Enfin, avec la formule "Libre réponse", le client peut utiliser l'enveloppe qu'il veut. Il lui suffit d'inscrire l'adresse retour. La Poste se chargera de compter ces enveloppes - cette formule coûtera un peu plus cher qu'une enveloppe retour classique, car il faut passer par un tri manuel - et imputera le coût de l'affranchissement sur le compte de l'annonceur. Si La Poste décide de renouveler cette gamme, c'est en grande partie pour que les grands émetteurs utilisent de préférence ces services plutôt que de passer par un Numéro Vert aboutissant à un centre d'appels. La formule est d'autant plus pratique que l'annonceur disposera désormais du même numéro d'abonnement, quelle que soit la campagne. Et Bernard Haurie d'enfoncer le clou : « Nous avons effectué des prétests et avons noté une forte augmentation des taux de retour. La plus spectaculaire étant sur le secteur du caritatif. La formule avec le timbre imprimé facilite les dons. » Cette nouvelle gamme, lancée depuis le 17 septembre de cette année, est accompagnée d'une campagne de communication dans la presse spécialisée, ainsi que d'un mailing auprès des clients habituels de ce type de produit et des syndicats professionnels du marketing direct, de la papeterie, associations et agences de communication.

Olivier Brusset

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data La Poste personnalise ses créas grâce à la data

Pour sa campagne " Côté Pro ", La Poste s'est appuyée sur les techniques de DCO (Dynamic Creative Optimization). Avec un but : traduire la granularité [...]

Les 10 idées marketing (7-11 nov.)

Les 10 idées marketing (7-11 nov.)

Les 10 idées marketing (7-11 nov.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: des licornes font office de chauffeurs Uber pour Coca-Cola, [...]

Concourez pour les Trophées du média courrier

Concourez pour les Trophées du média courrier

Concourez pour les Trophées du média courrier

La Poste organise les Trophées du média courrier et récompense les meilleurs actions de marketing direct des entreprises, agences collectivités, [...]