En ce moment En ce moment

La Poste mise sur l'Europe... et le commerce électronique

Publié par le

En rachetant le groupe allemand DPD, La Poste affirme ses ambitions : devenir le premier en Europe sur le marché du transport monocolis rapide.

  • Imprimer


Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Et La Poste tisse une toile logistique qui s'étend désormais à l'ensemble de l'Europe. Résumé des faits. Septembre 2000 voyait le rachat par Chronopost de PDS, une société portugaise spécialisée dans le transport express. Une place de choix dans l'Europe du Sud. En novembre, Geopost, holding colis et logistique du groupe rachetait Mayne Nickless Europe, filiale d'un groupe australien. Une société intervenant au Royaume-Uni et en Irlande dans le domaine du marché de l'express et du colis. L'Europe anglo-saxonne est couverte ! Et, le 14 février 2001, Martin Vial, président du groupe La Poste, annonçait la prise de contrôle des 6 sociétés franchisées de DPD en Allemagne - le deuxième opérateur sur le marché européen du monocolis d'entreprise à entreprise - et de leurs filiales en Suisse, aux Pays-Bas, en Espagne et en République Tchèque. La boucle est bouclée, la totalité de l'Europe est désormais couverte par le réseau de La Poste.

Le dinosaure se réveille


Pour Martin Vial, cette prise de contrôle est essentielle dans la stratégie du groupe La Poste. D'une part, elle permet à l'opérateur national de s'affirmer sur le marché intérieur européen, en adéquation avec les demandes de ses clients. D'autre part, le marché allemand est le premier marché européen du colis. Et à elles seules, la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne pèsent les deux tiers de ce marché. La Poste, à ce jour, dispose du premier réseau intégré de transport monocolis en Europe et ce, sur les marchés les plus porteurs. Et elle est au deuxième rang en Europe pour le marché du monocolis rapide. Un des motifs sous-jacents de cette stratégie, c'est évidemment la montée en puissance du commerce électronique. Un formidable moteur de croissance pour les opérateurs postaux, que ce soit en B to B ou en B to C. On estime en effet que le marché de la vente à distance électronique pèsera au plan européen 325 milliards d'euros d'ici 2003, dont 230 pour les seuls biens physiques. La part de la logistique devrait représenter 10 % du chiffre d'affaires global, soit 23 milliards d'euros. On parle souvent de La Poste comme d'un dinosaure. Mais quand il se réveille, il fait du bruit. La Poste ne dormait pas, elle attendait son heure.

La force de frappe européenne de La Poste


357 dépôts. Plus de 13 000 véhicules. Plus de 20 000 employés. 256 millions de colis livrés chaque année. 130 000 clients.

Olivier Brusset

Autres articles

Hotwire PR devient Hotwire Global
Hotwire PR devient Hotwire Global

Hotwire PR devient Hotwire Global

Par

Apres la nomination recente de Barbara Bates au poste de CEO de agence Hotwire devoile le nouveau visage de sa marque reflet une strategie de [...]

Du mouvement à la tête de Criteo
Du mouvement à la tête de Criteo

Du mouvement à la tête de Criteo

Par

ex licorne francaise championne du retargeting nomme Gregory Gazagne au poste de Vice president executif Global Revenue Operations Cedric [...]

Michel Paulin quitte SFR
Michel Paulin quitte SFR

Michel Paulin quitte SFR

Par

Michel Paulin demissionne de son poste de directeur general de SFR pour des raisons personnelles En seulement ans est le 5e changement de direction [...]

Mark Okerstrom nommé p-dg d'Expedia
Mark Okerstrom nommé p-dg d'Expedia

Mark Okerstrom nommé p-dg d'Expedia

Par

Le voyagiste en ligne Expedia annonce la promotion de un de ses responsables Mark Okerstrom au poste de dg la suite du depart du patron du groupe [...]

Smart muscle ses équipes avec 3 nominations
Smart muscle ses équipes avec 3 nominations

Smart muscle ses équipes avec 3 nominations

Par

acteur du programmatique annonce la nomination de Michael Nevins en tant que Chief Marketing Officer tandis que Gorka Zarauz prend la responsabilite [...]