Recherche

La PQR milite pour le temps libre au bureau

Publié par le


Avec l'offre PQR à la carte, les annonceurs et acheteurs d'espaces gagneront du temps dans leur plan médias. C'est en tout cas l'idée qu'essaie de faire passer Com>Quotidiens, la régie publicitaire de la presse régionale. La campagne “Jeu d'enfant” a pour objectif de mettre en avant l'offre PQR à la carte pour faire en sorte que cette presse, en mal de notoriété et à l'image vieillissante, soit systématiquement insérée au sein des plans médias. Le message peut se résumer ainsi : avec cette offre, le plan médias devient simple, jusqu'à devenir un jeu d'enfant. A tel point que les responsables concernés y gagneraient du temps. L'agence a choisi de miser sur l'humour et la dérision avec un “kit du temps libre au bureau”, comprenant un mailing amusant sur la manière de dormir ou de jouer au bureau sans se faire remarquer, avec croquis explicatifs à la clé, un CD baptisé “Ambiance travail remixed, vol. 1” reproduisant l'ambiance sonore du bureau, un masque “yeux ouverts” et un vrai-faux agenda cachant en réalité un Tamagochi, cet animal virtuel dont l'on doit s'occuper. Bref, le kit du parfait fainéant, mais discret, au bureau. Le tout étant accompagné d'une brochure, des plus sérieuses cette fois, mettant en avant l'offre PQR à la carte.


Annonceur : Com>Quotidiens. Opération : Campagne “Jeu d'enfant”. Responsable annonceur : Francis Maire. Agence : Piment. Responsables agence : Nathalie Cachet, Aurélie Bonnet. Création : Minh Bui et Rémi Gross (DC), Olivier Picard (DA), Yann Kukucka (CR).

Rubrique réalisée par Céline Oziel et Isabelle Sallard - Photos : Alain Beulet

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Le 22 juin, l'IREP, le CESP et l'IAB consacraient leur journée à la mesure du digital. Avec un focus particulier sur le ROI du traitement des [...]