Recherche

La Cnaf crée un dictionnaire d'informations

Publié par le















La constitution d'un corpus de 12 000 données a permis à la Caisse Nationale d'Allocation Familiale de créer un lexique unique.

  • Imprimer


La Caisse Nationale d'Allocation Familiale (Cnaf) a procédé, avec l'aide de SAS, au référencement exhaustif des données traitées et fournies par tous les outils de gestion et de production sur l'ensemble des 123 Caisses d'Allocations Familiales (CAF). « Un travail de titan », commente Cyrille Broilliard, responsable projet système d'information décisionnelle à la Cnaf. La constitution d'un corpus de 12 000 données puisées dans les applications des CAF (gestion du courrier, gestion des relations téléphoniques, comptabilité, gestion des ressources humaines…) a permis de créer un lexique unique. Les références les plus “basiques”, comme le terme “d'allocataire”, recouvraient en effet, d'une application à l'autre, des volumes de données variables pour des acceptions différentes. Le datawarehouse de la Cnaf s'articule autour d'un dictionnaire d'informations, référent unique et obligé pour tout mouvement de donnée d'une base à l'autre ou entre une base et l'entrepôt central, depuis l'extraction jusqu'à la restitution. « Le dictionnaire est la pierre angulaire de notre système d'information décisionnelle. » Il nourrit le cahier des charges orientant toute transaction entre les caisses, la Cnaf et ses partenaires, notamment l'Etat. Toute donnée transférée à la Cnaf est consolidée en amont au niveau de la CAF. Chaque mois, la Caisse Nationale fournit à l'Etat une centaine d'indicateurs à partir des données traitées quotidiennement au sein des 123 caisses. « Avant le datawarehouse, 80 % du temps était consacré à la recherche de l'information, et seulement 20 % à son traitement. Aujourd'hui, le ratio est plus qu'inversé », explique Cyrille Broilliard.

Cahier réalisé par Muriel Jaouën