Recherche

La Cité Numérique mise sur le multicanal

Publié par le

Avec une organisation intégrant totalement la chaîne graphique, la Cité Numérique peut prendre en charge la réalisation de tout document, papier ou électronique, dans un même flux de production.

  • Imprimer


«Notre métier, c'est le conseil et la réalisation de catalogues, nos prestations partent de l'image pour aboutir à l'animation multicanal. » C'est ainsi que Alain Colin, directeur général de la Cité Numérique, filiale à 100 % du groupe 3 Suisses, définit le champ couvert par ce prestataire de services, situé près de Lille. La Cité Numérique est née en 1996 de la volonté du groupe 3 Suisses International d'externaliser la conception et la réalisation de ses catalogues papier et électronique, afin de mieux maîtriser les coûts et de regrouper les expertises. On peut cependant dater cette orientation stratégique en 1993, avec le rachat du studio Newlook par le vépéciste lillois et l'intégration des équipes PAO des 3 Suisses. L'inauguration de la Cité Numérique correspondant peu ou prou avec le rachat de la société Pythagore (retouche créative) et la création du service Photogravure. En 2000, viendra l'intégration au coeur de la Cité d'une agence de marketing direct puis, en 2001, l'acquisition d'une entité parisienne regroupant une agence-conseil, un éditeur de logiciel de gestion d'images et un studio photo : Web Valley.

Routage et e-mailing


Le coeur du métier de la Cité Numérique, c'est le catalogue papier, avec un très fort savoir-faire en matière de prise de vues et de traitement de l'image. De fait, le studio image est le premier studio européen, réalisant quelque 50 000 prises de vue par an. Mais l'atout maître, c'est le fait que La Cité Numérique réalise tout ce qu'elle conçoit, depuis la conception jusqu'aux fichiers d'impression, en passant par la retouche d'image. Une intégration totale des éléments de la chaîne graphique qui permet jusqu'à 30 % de gain de temps, selon Alain Colin. De plus, l'acquisition de Web Valley à Paris permet à la société lilloise de développer sa clientèle de grands comptes et de coordonner des opérations nationales. Car La Cité Numérique cherche désormais à développer une offre globale à l'attention d'autres annonceurs que ceux du groupe 3 Suisses. Une offre qui va de la création d'un catalogue jusqu'au routage ou à l'emailing. Celle de la personnalisation et du routage étant assurée par Ateliers Publicitaires, une filiale du groupe située à deux pas de la Cité. Une stratégie qui semble porter ses fruits, puisque la Cité Numérique ne compte plus que 45 % de clients issus du Groupe 3 Suisses, contre 70 % il y a deux ans. Pour illustrer cette stratégie visant à élargir son périmètre d'action à des sociétés indépendantes de sa maison mère, Vacances Carrefour, filiale du Groupe Carrefour, semble un cas exemplaire. Ce catalogue de vente de forfaits et de vols pour les vacances existe depuis douze ans. La direction de Carrefour a décidé, il y a deux ans, de relooker son support de vente, une gamme de mini-brochures organisées par destination, disposées en libre-service dans les points de vente Carrefour. « Le respect du brief par la Cité Numérique nous a convaincu, et nous avons choisi ce prestataire, annonce Véronique Courtytéra, responsable marketing opérationnel chez Vacances Carrefour. De plus, la Cité Numérique possède une réelle valeur ajoutée sur la création. » La Cité Numérique se charge depuis quatre saisons de ces brochures et ce sont les créatifs de l'agence qui ont suggéré de mettre en couverture une photo-montage permettant de présenter en une seule l'illustration des monuments ou sites représentatifs des régions proposées par Vacances Carrefour. Les responsables de Vacances Carrefour sont totalement satisfaits du travail mené. Ils saluent le strict respect de la part de La Cité Numérique de délais de réalisation très courts. Preuve de leur confiance, toutes les validations de maquettes s'effectuent par mail. Pourtant, les volumes à fournir sont importants, 100 000 exemplaires pour chaque brochure par saison. Comme le déclare Alain Colin : « Nous sommes entrés par la porte de la création, et nous nous sommes aperçus que nous pouvions gérer de gros volumes. »

Lien osmotique


Autre client fameux de la Cité Numérique : Doublet, fournisseur d'équipements pour les événements et les fêtes, et son catalogue. Luc Doublet, son P-dg, est catégorique : sa stratégie est multicanal. Donc, il ne doit y avoir qu'une seule source d'informations, une seule base produit déclinable sous toutes sortes de supports. Et cela, la Cité Numérique sait faire. Le catalogue est imprimé en sept langues : néerlandais, allemand, espagnol, polonais, français, anglais et portugais. Comme la source est la même, la version CD-Rom du catalogue ainsi que les sites internet reprennent les mêmes données. Luc Doublet le confirme, travaillant avec la Cité Numérique, il est relié avec elle par un lien « osmotique ». On ne saurait mieux dire.

La Cité numérique : chiffres clés


Surface : 10 000 m2. Nombre de pages de catalogues réalisées par an : 25 000. Nombre de photos : 50 000/an. Nombre d'actions marketing par an : + de 1 000. Nombre de personnes : 250. Nombre de sites : 2 (Lille et Paris). Chiffre d'affaires 2002 : 15 millions d'euros (+ 8 %).

Olivier Brusset

C!Print 2017

C!Print 2017

C!Print 2017

Salon international des professionnels de l' impression numérique & textile, ainsi que de la personnalisation, cette manifestation met en [...]

5 exemples inspirants de magasins augmentés

5 exemples inspirants de magasins augmentés

5 exemples inspirants de magasins augmentés

Le magasin connecté est mort, vive le magasin "augmenté". Invité de l'assemblée générale du SNCD, Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce, [...]

Mice Connect Bedouk

Mice Connect Bedouk

Mice Connect Bedouk

Salon du séminaire et de l'événementiel, cet événement rassemble les principaux organisateurs de manifestations professionnelles pour une journée [...]