Recherche

LES VISIONNAIRES DE L'E-MAILING EN MODE SAAS

Publié par le

46 % de croissance entre les premiers semestres 2009 et 2010: Emailvision n'avait jamais atteint une telle performance depuis sa création, en 1999. L'entreprise, dirigée par Nick Heys et Guy Porré, possède aujourd'hui 17 filiales dans le monde. Les deux acolytes ne comptent pas en rester là. Leur ambition? Réinventer le marketing de fidélisation

  • Imprimer

Emailvision a pris son envol grâce à la rencontre de deux hommes, Nick Heys, un Anglais expert en marketing direct multicanal, et Guy Porré, spécialiste des logiciels. En 1999, Nick Heys décide de concrétiser son projet: développer un logiciel de diffusion d'e-mails destiné aux marketeurs novices, comme aux plus avertis. Trois ans plus tard, Guy Porré le rejoint et met en place une organisation commerciale digne des grandes entreprises. « Notre business devait s'adapter à l'expansion des terminaux mobiles et à l'engouement des clients pour l'e-mailing. Nous nous sommes d'abord intéressés aux professionnels de l'e-mail marketing avant détendre notre offre aux plus grandes entreprises comme Opodo, Libération, Ooshop, ou encore PriceRunner et Burberry », explique Nick Heys, fondateur et président d'Emailvision. En 2002, la société a trouvé son business model et fournit un service logiciel par Internet permettant d'administrer et d'automatiser des campagnes d'e-marketing. Deux ans plus tard, Emailvision est introduite en Bourse. Cette opération lui permet d'ouvrir des filiales en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni. « Chaque mois, 100 nouveaux clients font appel à nos services. L'e-mail reste le canal le moins coûteux pour les sociétés qui cherchent à dialoguer avec leurs prospects », indique Nick Heys. Fort de ce constat, Emailvision investit la Suède et l'Italie.

En 2008 et 2009, l'entreprise enregistre une croissance (+ 8,4 %) qui encourage les dirigeants à conquérir de nouveaux marchés comme la Suisse, les Etats-Unis, les Pays-Bas et l'Espagne. « Nous recrutons du personnel local car cela favorise la proximité avec nos clients », explique Guy Porré, directeur général d'Emailvision.

La plateforme Campaign Commander comprend la fonctionnalité «Partage avec mon réseau», qui permet d'échanger et de suivre les e-mails promotionnels et les newsletters sur les réseaux sociaux.

La plateforme Campaign Commander comprend la fonctionnalité «Partage avec mon réseau», qui permet d'échanger et de suivre les e-mails promotionnels et les newsletters sur les réseaux sociaux.

Nick Heys / Emailvision

« Une croissance de plus de 40 % pour 2011 est tout à fait envisageable. »

En 2009, l'entreprise franchit la barre des 2 000 clients et délivre plus de 24 milliards de messages opt-in. Cette réussite est due à la « qualité de service issue de plus de dix années de recherche et développement sur les problématiques de livraison et de délivrabilité des e-mails », explique Guy Porré. Dans la foulée, le groupe renforce son équipe commerciale, son infrastructure technique et ses ressources R & D. Emailvision se sépare de ses partenaires financiers historiques français et s'adosse à l'investisseur américain Francisco Partners. En 2010, la société est propulsée au 95e rang du Truffle 100, qui répertorie les 100 premiers éditeurs de logiciels européens. La même année, Emailvision entre à la 264e place du classement mondial annuel de Software Magazine, qui réunit les 500 plus grandes entreprises logicielles du monde. Deux reconnaissances bien méritées. De janvier à septembre 2010, le chiffre d'affaires d'Emailvision a atteint 29,9 millions d'euros, soit une progression de 44 % par rapport aux neuf premiers mois de l'année précédente. A l'origine de ce résultat: la création de nouveaux services qui intègrent la dimension communautaire dans les stratégies marketing. La plateforme Campaign Commander comprend désormais la fonctionnalité «Partage avec mon réseau», qui permet d'échanger et de suivre les e-mails promotionnels et les newsletters sur les réseaux sociaux. Ces offres plaisent: alors que le carnet de commandes s'élevait à 34,8 millions d'euros en septembre 2009, il atteint 51,1 millions d'euros au 30 septembre 2010, soit une hausse de 47 %. Le groupe s'impose face à ses concurrents comme Constant Content, Mailperformance ou Sarbacane. Présent dans 17 pays, Emailvision compte aujourd'hui 350 collaborateurs de 85 nationalités, utilisant 35 langues. On est loin de la start-up anglo-belge des débuts...

DATES-CLES

1999: CREATION D'EMAILVISION.
2000: LANCEMENT DE LA PLATE-FORME CAMPAIGN COMMANDER.
2006: INTRODUCTION EN BOURSE.
2009: PLUS DE 2 000 CLIENTS ET 4 500 UTILISATEURS DANS LE MONDE.
2009: LANCEMENT DU CENTRE DE FORMATION D'EMAILVISION ACADEMY.
2010: ENTREE DE L'INVESTISSEUR AMERICAIN FRANCISCO PARTNER DANS LE CAPITAL DE LA SOCIETE.

Hélène Leremon

La Fnac : bien plus qu’une marketplace de biens culturels

Article écrit par Channable

Channable

La Fnac : bien plus qu’une marketplace de biens culturels

La Fnac : bien plus qu’une marketplace de biens culturels La Fnac : bien plus qu’une marketplace de biens culturels

Si je vous dis « la Fnac ? » je parie que vous me dites « livres », « CD » ou « DVD ». Vous avez bien raison, mais saviez-vous que la marketplace [...]

Mirakl, un développement sans frontière

Mirakl, un développement sans frontière

Mirakl, un développement sans frontière

Après 5 ans d'existence, Mirakl, fournisseur mondial de solutions marketplace, poursuit son développement autour de deux axes forts : accroître [...]

#ParisRetailWeek: les temps forts en tweets (J2)

#ParisRetailWeek: les temps forts en tweets (J2)

#ParisRetailWeek: les temps forts en tweets (J2)

Développement de Costco, décryptage des twittos en magasin importance du mobile en boutique... Retour sur les chiffres les plus percutants cités [...]

Hotwire PR devient Hotwire Global

Hotwire PR devient Hotwire Global

Hotwire PR devient Hotwire Global

Après la nomination récente de Barbara Bates au poste de CEO de l'agence, Hotwire dévoile le nouveau visage de sa marque, reflet d'une stratégie [...]

Une rentrée sur les chapeaux de roues pour Win-Win

Une rentrée sur les chapeaux de roues pour Win-Win

Une rentrée sur les chapeaux de roues pour Win-Win
Maison mère de Win-Win à Paris.

L'agence de marketing expérientiel Win-Win annonce le gain après compétition de plusieurs budgets liés à l'ouverture à Marseille de son "Patio" [...]