Recherche

LES VISIONNAIRES DE L'E-MAILING EN MODE SAAS

Publié par le

46 % de croissance entre les premiers semestres 2009 et 2010: Emailvision n'avait jamais atteint une telle performance depuis sa création, en 1999. L'entreprise, dirigée par Nick Heys et Guy Porré, possède aujourd'hui 17 filiales dans le monde. Les deux acolytes ne comptent pas en rester là. Leur ambition? Réinventer le marketing de fidélisation

  • Imprimer

Emailvision a pris son envol grâce à la rencontre de deux hommes, Nick Heys, un Anglais expert en marketing direct multicanal, et Guy Porré, spécialiste des logiciels. En 1999, Nick Heys décide de concrétiser son projet: développer un logiciel de diffusion d'e-mails destiné aux marketeurs novices, comme aux plus avertis. Trois ans plus tard, Guy Porré le rejoint et met en place une organisation commerciale digne des grandes entreprises. « Notre business devait s'adapter à l'expansion des terminaux mobiles et à l'engouement des clients pour l'e-mailing. Nous nous sommes d'abord intéressés aux professionnels de l'e-mail marketing avant détendre notre offre aux plus grandes entreprises comme Opodo, Libération, Ooshop, ou encore PriceRunner et Burberry », explique Nick Heys, fondateur et président d'Emailvision. En 2002, la société a trouvé son business model et fournit un service logiciel par Internet permettant d'administrer et d'automatiser des campagnes d'e-marketing. Deux ans plus tard, Emailvision est introduite en Bourse. Cette opération lui permet d'ouvrir des filiales en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni. « Chaque mois, 100 nouveaux clients font appel à nos services. L'e-mail reste le canal le moins coûteux pour les sociétés qui cherchent à dialoguer avec leurs prospects », indique Nick Heys. Fort de ce constat, Emailvision investit la Suède et l'Italie.

En 2008 et 2009, l'entreprise enregistre une croissance (+ 8,4 %) qui encourage les dirigeants à conquérir de nouveaux marchés comme la Suisse, les Etats-Unis, les Pays-Bas et l'Espagne. « Nous recrutons du personnel local car cela favorise la proximité avec nos clients », explique Guy Porré, directeur général d'Emailvision.

La plateforme Campaign Commander comprend la fonctionnalité «Partage avec mon réseau», qui permet d'échanger et de suivre les e-mails promotionnels et les newsletters sur les réseaux sociaux.

La plateforme Campaign Commander comprend la fonctionnalité «Partage avec mon réseau», qui permet d'échanger et de suivre les e-mails promotionnels et les newsletters sur les réseaux sociaux.

Nick Heys / Emailvision

« Une croissance de plus de 40 % pour 2011 est tout à fait envisageable. »

En 2009, l'entreprise franchit la barre des 2 000 clients et délivre plus de 24 milliards de messages opt-in. Cette réussite est due à la « qualité de service issue de plus de dix années de recherche et développement sur les problématiques de livraison et de délivrabilité des e-mails », explique Guy Porré. Dans la foulée, le groupe renforce son équipe commerciale, son infrastructure technique et ses ressources R & D. Emailvision se sépare de ses partenaires financiers historiques français et s'adosse à l'investisseur américain Francisco Partners. En 2010, la société est propulsée au 95e rang du Truffle 100, qui répertorie les 100 premiers éditeurs de logiciels européens. La même année, Emailvision entre à la 264e place du classement mondial annuel de Software Magazine, qui réunit les 500 plus grandes entreprises logicielles du monde. Deux reconnaissances bien méritées. De janvier à septembre 2010, le chiffre d'affaires d'Emailvision a atteint 29,9 millions d'euros, soit une progression de 44 % par rapport aux neuf premiers mois de l'année précédente. A l'origine de ce résultat: la création de nouveaux services qui intègrent la dimension communautaire dans les stratégies marketing. La plateforme Campaign Commander comprend désormais la fonctionnalité «Partage avec mon réseau», qui permet d'échanger et de suivre les e-mails promotionnels et les newsletters sur les réseaux sociaux. Ces offres plaisent: alors que le carnet de commandes s'élevait à 34,8 millions d'euros en septembre 2009, il atteint 51,1 millions d'euros au 30 septembre 2010, soit une hausse de 47 %. Le groupe s'impose face à ses concurrents comme Constant Content, Mailperformance ou Sarbacane. Présent dans 17 pays, Emailvision compte aujourd'hui 350 collaborateurs de 85 nationalités, utilisant 35 langues. On est loin de la start-up anglo-belge des débuts...

DATES-CLES

1999: CREATION D'EMAILVISION.
2000: LANCEMENT DE LA PLATE-FORME CAMPAIGN COMMANDER.
2006: INTRODUCTION EN BOURSE.
2009: PLUS DE 2 000 CLIENTS ET 4 500 UTILISATEURS DANS LE MONDE.
2009: LANCEMENT DU CENTRE DE FORMATION D'EMAILVISION ACADEMY.
2010: ENTREE DE L'INVESTISSEUR AMERICAIN FRANCISCO PARTNER DANS LE CAPITAL DE LA SOCIETE.

Hélène Leremon

Les 5 jobs du Web de la semaine - 27/02/2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les 5 jobs du Web de la semaine - 27/02/2017

Les 5 jobs du Web de la semaine - 27/02/2017 Les 5 jobs du Web de la semaine - 27/02/2017

Webmarketer, Community Manager, Chargé Ventes et Outils, Chargé de Référencement Naturel... Postulez aux offres d'emploi de la semaine en moins [...]

5 conseils pour réussir votre premier salon

5 conseils pour réussir votre premier salon

5 conseils pour réussir votre premier salon

Les dirigeants de start-up se trouvent souvent démunis face aux mastodontes de leur secteur lorsqu'ils participent pour la première fois à un [...]

Saga #InboundMarketing : Fondements

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Fondements

Saga #InboundMarketing : Fondements

Le comportement des consommateurs a changé ! Ils ne sont plus réceptifs aux stratégies marketing traditionnelles. Un phénomène qui s’explique [...]

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Article écrit par Sarbacane Software

Sarbacane Software

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

On en parle beaucoup ces derniers temps, le marketing d'influence se voit comme une nouvelle façon d'aborder les stratégies de communication. [...]

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comprendre le comportement du consommateur est une tâche vaste et complexe, mais avec le bon mix de recherches vous pouvez mieux comprendre [...]

Le media pro, outil incontournable de communication BtoB

Le media pro, outil incontournable de communication BtoB

Le media pro, outil incontournable de communication BtoB

Face à la multiplication des canaux, les médias professionnels réaffirment leur rôle et leur pouvoir dans les stratégies de communication BtoB. [...]

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M, le spécialiste de la publicité ciblée sur mobile, met la main pour un montant non dévoilé sur Netadge, une DSP mar. Stanislas Coignard, [...]