LE CLIENT, SINON RIEN

Publié par le

Moderniser sa marque phare sans la dévoyer, jouer premium et populaire, choyer les fidèles et séduire de nouveaux consommateurs grâce à une stratégie marketing qui évolue avec son temps: Ricard, le leader des spiritueux en France, relève tous les défis. Ou presque...

  • Imprimer

«Ne surtout jamais s'ennuyer»: cette petite devise, Michael Merolli, directeur marketing de la société Ricard, l'applique au quotidien. Réflexions stratégiques et mise en?oeuvre des plans de communication pour près d'une trentaine de marques, créations d'événements, etc. l'agenda de ce quadra est bien rempli. « 2011 est vraiment une année particulière puisque nous avons changé le design de notre bouteille Ricard Cette démarche, quasiment historique, traduit notre volonté de dynamiser la marque et de séduire de nouveaux consommateurs », explique-t-il. Pour accompagner cette métamorphose, l'entreprise a mis en place une stratégie marketing cross canal, média et hors média. Campagne radio, affichage, presse, mailings, promotions, animations: la marque utilise tous les moyens de communication existants. Excepté la télévision, média qui lui est interdit par la loi Evin. Evidemment, le dispositif comprend un programme relationnel. Baptisé «Place Ricard», cet outil existe depuis 2005. « Au début, nous l'avons créé pour fidéliser nos clients face à la concurrence des autres marques, en particulier des marques distributeurs », souligne Michael Merolli.

Au menu, un magazine papier sur l'actualité de la marque (deux à trois parutions par an) des coupons de réduction, des privilèges, etc. Progressivement, «Place Ricard» s'est étoffé et... digitalisé. Le programme, qui compte 200 000 adhérents, est bien sûr accessible à partir du site ricard.com qui a été entièrement revu cet été.

A cela s'ajoutent des newsletters, sans oublier les réseaux sociaux. Au printemps dernier, Ricard a ouvert une page sur Facebook qui compte 74 000 fans. « Nous faisons évoluer notre programme de fidélité en fonction des technologies, mais aussi en fonction des attentes de nos consommateurs », ajoute Michael Merolli. Visiblement, ça marche Entre juin 2010 et juin 2011, la part de marché de Ricard a augmenté de 1,9 point pour s'élever à 40,3 %. Le nombre de consommateurs exclusifs a progressé de 4,4 % pour atteindre 70,8 %. L'entreprise a encore plein de projets dans les cartons... avec une priorité que rappelle son directeur marketing: « maintenir le consommateur au centre de toutes les attentions et de toutes les énergies »

POINTS-CLES

- N° 1 des spiritueux en France. - 30 marques (Ricard, Absolut, Chivas, Jameson, Clan Campbell, Malibu...). - 466 millions d'euros de chiffre d'affaires (juin 2009 - juin 2010). - N° 1 de l'anis en France et dans le monde. - N° 1 du whisky en France. - 905 salariés - 200 000 membres dans le programme de fidélité Place Ricard.

PARCOURS

Une fois son diplôme de l'école de commerce de l'ESCP-EAP (promotion 1994) obtenue et après son année de coopération à Madrid, Michael Merolli intègre le groupe Procter et Gamble, en 1995, au poste d'assistant brand manager. Trois ans plus tard, il est recruté par Ricard comme chef de produit, avant de passer, un an après, chef de groupe du pôle apéritifs. En 2003, il est nommé directeur marketing de la filiale du groupe Pernod-Ricard au Brésil. Il rentre en France en janvier 2007 pour prendre la fonction de directeur marketing de la société Ricard.

Dominique Fèvre

Autres articles

Havas Paris, cap sur le conseil
Agences
Havas Paris, cap sur le conseil

Havas Paris, cap sur le conseil

Par Mégane Gensous

L'agence du groupe Havas repense son organisation en 2018 pour capitaliser sur sa valeur ajoutée, le conseil, tout en bénéficiant des différentes [...]

La presse trouve sa stabilité dans le mobile
Média
La presse trouve sa stabilité dans le mobile

La presse trouve sa stabilité dans le mobile

Par Mégane Gensous

L'apport du mobile à la consommation de la presse, dont un quart des lectures se fait aujourd'hui depuis ce support, n'est plus à prouver, comme [...]

Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?
Social media
Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?

Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?

Par Eloïse COHEN

Le nombre d'interactions sur Facebook et Instagram est, la semaine suivant Noël, au plus bas. Et ce, malgré une hausse de 40% de la production. [...]

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars
Cross canal
FollowAnalytics lève 11 millions de dollars

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars

Par La rédaction

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars auprès d'Orange Digital Ventures. Et ce afin de financer le lancement d'un nouveau produit, d'accroître [...]

Les tendances du marketing digital à suivre en 2018
Veille
Les tendances du marketing digital à suivre en 2018

Les tendances du marketing digital à suivre en 2018

Par Stéphane Guillard

À l'aube de la nouvelle année, il est temps de s'interroger sur les tendances, les outils, les bonnes pratiques que les marketeurs vont devoir [...]

Renault amorce un virage dans la presse avec le groupe Perdriel
Média
Renault amorce un virage dans la presse avec le groupe Perdriel

Renault amorce un virage dans la presse avec le groupe Perdriel

Par Mégane Gensous

Le constructeur automobile entre à hauteur de 40% au capital du groupe de presse éditant notamment Challenges, avec pour ambition de mettre [...]

Qu’est ce qu’un Développeur Back End?
Data

Article écrit par Rakuten Aquafadas

Rakuten Aquafadas
Qu’est ce qu’un Développeur Back End?

Qu’est ce qu’un Développeur Back End?

Par Ewa Kwolek-Mazur

Qu'est ce qu'un Développeur Back End? Quelles sont ses tâches journalières? Quelles sont les compétences à avoir? Qu'est ce qui peut se révéler [...]

5 raisons de choisir Channable comme solution e-marketing !
Cross canal

Article écrit par Channable

Channable
5 raisons de choisir Channable comme solution e-marketing !

5 raisons de choisir Channable comme solution e-marketing !

Par Nathalie van der Linden

Un article écrit par Channable pour vous convaincre de choisir Channable ? D’accord c’est un peu comme si on se lançait des fleurs, mais on [...]