Recherche

LE BUZZ EST DANS LE SAC

Publié par le

Le réseau de succursales et franchises Lollipops a lancé un programme digital tous azimuts. L'objectif du créateur d'accessoires de mode : fédérer des «fans» autour de sa marque, développer le chiffre d'affaires de son e-shop et booster les magasins physiques.

  • Imprimer

 

Lollipops passe la vitesse supérieure sur le Web. En effet, depuis un an environ, la marque d'accessoires, en plein développement, retrousse ses manches pour travailler l'e-marketing, développer l'activité de son e-shop et augmenter son chiffre d'affaires. Un vaste pro gramme relationnel, baptisé «My Lollipops», a donc été mis sur les rails. Pour favoriser le relationnel avec la clientèle, booster le trafi c sur le site et améliorer sa visibilité, la marque multiplie les points d'entrée permettant aux adeptes de communiquer entre eux. Il s'agit d'utiliser les outils du Web 2.0 et notamment de créer un blog, diffuser une newsletter, lancer un club de fans sur Facebook et communiquer via Twitter.

Trois personnes, désignées en interne, sont chargées de cette mission. Mais, au-delà, « c'est une préoccupation quotidienne qui mobilise tous les services de l'entreprise », précise Yann Ducarouge, directeur général et cofondateur de Lollipops. L'objectif : personnaliser la relation client pour que les consommatrices s'approprient la marque. Ainsi, dans le cadre de ce dispositif relationnel, les clientes de l'e-shop reçoivent, par exemple via la newsletter, des informations sur les prix pratiqués pendant les soldes. Celles qui s'intéressent davantage à l'image de la marque trouveront des informations sur le buzz ou sur les produits, etc. Et - viralité oblige - le club Les amies de Lollipops grossit sur la Toile via Facebook, MySpace, YouTube, Twitter et Flickr. « Pour Lollipops, Internet, c'est surtout du relationnel et pas du promotionnel, ajoute Yann Ducarouge. Il est facile de vendre sur le Web avec des promotions, mais ce n'est pas ainsi que l'on développe l'image d'une marque. »

Concernant la création du programme, si le contenu et le graphisme des outils e-marketing sont mis au point en interne, la réponse tech nique vient d'une agence basée en Roumanie. Cette dernière prend en charge la programmation et les techniques web. « Sans cette agence et les prix qu'elle pratique, nous n'aurions jamais pu monter une telle organisation », confie le dg de la marque.

UNE STRATEGIE INTERNATIONALE

Géré par Lollipops depuis la France, le concept relationnel est dupliqué à l'international, à partir de cette année, dans une trentaine de pays. Un package permet aux franchisés et master franchisés de calquer la stratégie e-marketing de la marque grâce à une réplique parfaite du site institutionnel, couplée au programme de fidélisation et à un e-shop adapté aux devises et aux systèmes de paiement locaux. Quelle que soit leur situation géographique, les internautes seront automatiquement redirigés vers l'URL du site local. C'est déjà le cas en Espagne depuis l'ouverture de l'e-shop fin 2009. Parmi les premiers distributeurs Lollipops à miser sur cette stratégie CRM clés en main : la Grèce, le Portugal et le Canada. En France, la progression de l'activité de l'e-shop est flagrante. En 2009, son chiffre d'affaires a augmenté de 35 % par rapport à 2008. Le nombre d'abonnés à la newsletter a été multiplié par deux et dépasse les 20 000 abonnés. Fort de ces bons résultats, un second e-shop a été ouvert en Espagne. Supportée par des fans assidus, la nouvelle de son lancement a créé le buzz, avec 65 000 visiteurs au mois de novembre 2009.

POINTS-CLES

- CREE EN 1999.
- 25 SUCCURSALES (11 EN FRANCE, 11 EN ITALIE ET 3 EN ESPAGNE) ; 75 POINTS DE VENTE EN FRANCHISE.
- EFFECTIF : 70 SALARIES
- CA 2009 DE LA MARQUE : 50 MEuros.
- CA 2009 DE LA SOCIETE : 14,5 MEuros.

Véronique Méot

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.