Recherche

LANCOME INVENTE LA PALETTE VIRTUELLE

Publié par le

Pour faire découvrir ses produits et leurs techniques d'utilisation, Lancôme innove avec le lancement d'une application iPad. Un moyen de séduire les femmes dans l'univers virtuel, pour les amener à l'achat, dans le réel cette fois.

  • Imprimer

Pour sa collection de maquillage automne-hiver, Lancôme met le cap sur l'iPad. Un moyen de se différencier de la concurrence, mais aussi d'inviter le plus grand nombre de femmes à découvrir sa gamme. D'abord car toutes ne se déplacent pas en parfumerie, mais aussi parce qu'au niveau international, notamment en Chine, la marque souhaite grignoter des parts de marché. « Nous voulons toucher, dans le monde entier, des femmes plus jeunes que notre clientèle traditionnelle et qui n'entrent pas forcément dans les circuits de distribution classiques », précise Julie Thompson, directrice du marketing interactif chez Lancôme.

L'approche tactile avait déjà convaincu Lancôme, qui a lancé son appli iPhone dès octobre 2009. Aujourd'hui, la marque de luxe du groupe L'Oréal envisage d' aller plus loin tout en permettant à la cliente de créer son propre look virtuel. Ainsi, l'application iPad Virtual Palette s'ouvre tel un poudrier et permet à la consommatrice d'expérimenter le «maquillage virtuel». « Nous avons développé une approche très intuitive », explique Belaid Moucer, cofondateur de MyStudioFactory, l'agence qui a développé l'appli. Une nécessité puisque cette dernière n'est disponible qu'en anglais.

Avec l'appui de son agence, Lancôme a travaillé sur le rendu des visages, en utilisant les représentations des make up artists de la marque, pour proposer une expérience de maquillage aussi réaliste que possible. « Nous avons déployé, dans le monde digital, quelque chose qui existait déjà dans le monde réel, précise Julie Thompson, qui cherche, ainsi, à démocratiser la beauté. Nous voulions que la rencontre entre la consommatrice et le produit soit la plus réaliste possible. »

MICHELLE PHAN, UNE INVITEE VIP

A côté de sa dimension pédagogique, la Virtual Palette propose une expérience ludique. « Le poudrier permet aux consommatrices de reproduire les gestes qu'elles pourraient faire dans la vraie vie », indique Belaid Moucer. Outre le maquillage virtuel, des démonstrations vidéo expliquent aux femmes comment appliquer le maquillage au doigt ou au pinceau ou comment dissimuler les imperfections... De plus, la blogueuse beauté Michelle Phan, partenaire de Lancôme, dispense ses conseils, déjà largement appréciés par les internautes sur YouTube. Elle raconte une histoire à chaque nouvelle séquence et présente des maquillages pour diverses occasions (remise de diplôme, sortie en discothèque...). « Cette façon de contextualiser la beauté parle aux femmes », insiste Julie Thompson. L'application permet, enfin, de découvrir les nouveautés de la marque et d'effectuer un diagnostic afin de mieux utiliser le mascara. « Virtual Palette a une véritable mission d'accompagnement », ajoute Belaid Moucer. Conçu comme un service à valeur ajoutée, l'outil relationnel va évoluer dans les prochains mois. Le poudrier n'a pas fi ni de nous émerveiller.

Julie Thompson / directrice du marketing interactif chez Lancôme

Julie Thompson / directrice du marketing interactif chez Lancôme

POINTS-CLES

- LA SOCIETE LANCOME EXISTE DEPUIS 75 ANS.
- L'APPLICATION IPAD «VIRTUAL PALETTE» A ETE LANCEE LE 21 JUIN
- UNE DEMI-DOUZAINE DE MAKE UP ARTISTS ET DES BLOGUEUSES ONT COLLABORE A L'APPLICATION.

Bernard Géraldine

Dmexco : ce qu'il ne faut pas manquer en 2016

Dmexco : ce qu'il ne faut pas manquer en 2016

Dmexco : ce qu'il ne faut pas manquer en 2016

Programmatique, réalité virtuelle ou, encore, vidéo sont au programme de l'édition 2016 de la grand-messe du marketing digital Dmexco, les 14 [...]