Recherche

LA SANTE EN QUELQUES CLICS

Publié par le

Swiss Life met au point le tableau de bord santé on line. Un outil qui se veut à la fois original et utile. Au final, il doit aussi permettre à l'assureur de gagner en proximité avec le grand public.

  • Imprimer

Lancer un site d'informations générales accessible à l'ensemble de la population française sur la santé, le bien-être et la prévention, tel était l'objectif de Swiss Life début 2010. En ajoutant cette brique, le deuxième assureur de l'hexagone complète son dispositif digital, qui comprenait déjà un site institutionnel et une plateforme marchande. « Nous avons identifié un nouveau besoin», explique Eddie Abecassis, directeur du développement e-business chez Swiss Life. Depuis mi-avril, sur le site www.santeapps.com, l'internaute a accès à un contenu original. Certains services à valeur ajoutée dont seuls bénéficiaient les clients de la compagnie, sont désormais accessibles à tous. D'autres contenus spécifiques ont été créés exclusivement pour le site. Au démarrage du projet, les réflexions menées entre l'assureur et son agence, Digitas, se sont concentrées sur la meilleure manière de distinguer la plateforme. Sur les thèmes de la santé, nombre d'acteurs prennent la parole. Une masse d'informations qui semble appréciée du grand public. « D'après une étude américaine, Internet n'est plus un outil remis en cause, note Olivier Madelenat, directeur associé chez Digitas. Près de 66 % des personnes effectuent des recherches médicales via un moteur de recherche. Et, 75 % des internautes ont utilisé un site de santé pour effectuer ces mêmes investigations. En France, on assiste au même phénomène». Des éléments qui plaident en faveur de l'implication de Swiss Life dans une production de contenus. De plus, traditionnellement, la notion de prévention guide l'assureur. La plate forme s'inscrit dans cette dynamique et entend aider les visiteurs du site à mieux gérer leur santé au quotidien.

CONTENU PERSONNALISE

Au rang des services, le site propose à l'internaute d'évaluer son niveau de risque d'allergie. Chacun peut s'abonner en choisissant les pollens redoutés et en précisant sa localisation. Ensuite, il reçoit régulièrement par mail l'état de l'air. Un système identique existe pour la pollution. Les internautes peuvent aussi accéder à un agenda en ligne. Ils organisent leurs prises de rendez-vous, créent des alertes pour ne pas oublier leurs médicaments ni ceux de leurs proches. Le portail inclut aussi des articles rédigés par des médecins, des fils RSS santé issus de la presse, etc Pour permettre aux visiteurs de s'approprier site, la possibilité leur est laissée d'organiser la page en fonction de leurs centres d'intérêt. A noter que les règles de confidentialité sont respectées. Seuls un pseudonyme et une adresse mail sont parfois nécessaires à la navigation. Au niveau du sourcing de l'information, l'assureur s'est attaché à nouer des partenariats avec des professionnels de santé, le Réseau national de surveillance aérobiologique, organisme qui étudie le contenu de l'air en pollens, etc. « Nous avons travaillé sur la brand utility de Swiss Life. Et l'application s'est révélée un bon moyen de nourrir la marque et de la rendre plus affinitaire », explique Olivier Madelenat. A l'avenir, d'autres modules devraient voir le jour et enrichir le contenu existant. De quoi susciter l'intérêt et surtout créer le buzz indispensable à la promotion du site car aucune campagne agressive de visibilité n'est prévue.

Eddie Abecassis/ Swiss Life

LES SERVICES A VALEUR AJOUTEE NE SONT PLUS RESERVES A NOS CLIENTS.

Géraldine Bernard

Doctissimo, du média au magasin

Doctissimo, du média au magasin

Doctissimo, du média au magasin Doctissimo, du média au magasin

Depuis 2015, les lecteurs français de Doctissimo peuvent appliquer les conseils bien-être et santé prodigués par le site d'information français [...]

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Bien-être et alimentaire vont désormais de pair : c'est le nouveau duo de choc mis en avant par les distributeurs et les industriels. Un discours [...]

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

Customer is watching you ! Avec les réseaux sociaux, les marques ne sont plus à l'abri d'un bad buzz qui peut impacter au-delà de leur image, [...]

Budgets marketing : tendance à la baisse en 2016

Budgets marketing : tendance à la baisse en 2016

Budgets marketing : tendance à la baisse en 2016

Les budgets marketing globaux résistent mal à la crise économique, relève le 7e rapport annuel sur l'état de santé du secteur marketing mené [...]

Roland-Garros porté par ses sponsors

Roland-Garros porté par ses sponsors

Roland-Garros porté par ses sponsors

Roland Garros, c'est (aussi) un business. La santé économique du tournoi est bonne, son chiffre d'affaires en hausse. Très attractif, le tournoi [...]

[EXCLU] 7 start-up à suivre au CES 2016

[EXCLU] 7 start-up à suivre au CES 2016

[EXCLU] 7 start-up à suivre au CES 2016

Spécialisées dans les services high-tech, la santé connectée, les loisirs, ces jeunes pousses présentes au CES Las Vegas ont retenu l'attention [...]