Recherche

LA HAUTE-BRETAGNE PREPARE SA CONQUETE SUR MESURE

Publié par le

Pour attirer les touristes dans son département et qualifier ses prospects, le Comité départemental de Haute-Bretagne a fait appel à l'agence LSF e-tourisme Le but? Proposer ensuite des séjours et des activités en adéquation avec les envies des visiteurs.

  • Imprimer

 

L'Ille-et-Vilaine adapte son offre touristique aux attentes des internautes.

L'Ille-et-Vilaine adapte son offre touristique aux attentes des internautes.

Saint-Malo, Fougères, Dinard, Brocéliande... Avec ses paysages de carte postale et ses nombreuses attractions touristiques, l'Ille-et-Vilaine ne manque pas de charme. Pourtant, le Comité départemental de Haute-Bretagne a pris conscience de deux handicaps: un déficit d'image et une méconnaissance des attentes des touristes. « Pour bon nombre de gens, l'Ille-et-Vilaine ne se situe pas en Bretagne Nous avons donc commencé par changer de nom et créer une marque promotionnelle baptisée «Haute-Bretagne», avant de nous attaquer au recrutement d'abonnés à notre newsletter », explique Caroline Pionnier, chargée de mission TIC et Webmarketing du Comité. Une fois son identité affirmée, l'organisme a travaillé sur la conquête de prospects. Sur cinq ans, il a constitué une base de données de 50 000 contacts via des jeux concours, des opérations de web marketing et des salons. Seul hic? La base n'était pas qualifiée. Pour personnaliser sa communication, le Comité a fait appel à LSF e-tourisme et à la solution d'e-mailing de Dolist. « Connaître nos clients est essentiel pour mieux cibler nos futures campagnes on line et adapter notre discours au profil de chaque abonné », indique Caroline Pionnier (Comité départemental de Haute-Bretagne). Le pôle de l'agence LSF Interactive, dédié au secteur du voyage, a organisé une campagne d'e-mailing sur l'ensemble de la base.

UN DISCOURS ADAPTE PAR AFFINITES

Cette opération visait à qualifier les prospects en fonction de cinq univers prédéfinis par le Comité: «Bretagne Sportive», «Bretagne Insolite», «Bretagne Romantique», «Bretagne Familiale», «Bretagne des tendances». Ces thèmes se retrouvent dans les activités et idées de séjours proposées sur le site internet de l'organisme. LSF e-tourisme a démarré sa campagne de qualification en avril. Pendant trois mois, chaque contact a reçu un e-mail générique reprenant les cinq univers proposés, sous forme d'idées de séjours, d'événements et d'informations. En fonction des sujets cliqués, l'agence a renvoyé des e-mails thématiques présentant l'un des cinq univers. Les répondants qui ont cliqué sur plusieurs thèmes ont reçu les différents e-mailings correspondants. Quant aux destinataires inactifs, ils ont été réactivés via un second e-mailing générique. Le Comité départemental de Haute-Bretagne a pu analyser les résultats de sa campagne avec des indicateurs tels que le taux d'ouverture et le taux de clics sur les différents univers. « Désormais, nous pouvons envoyer des informations plus ciblées à nos 50 000 contacts en fonction de leur profil, qui est dorénavant mieux défi ni », se réjouit Caroline Pionnier. Le Comité départemental de Haute-Bretagne envisage également de faire profiter les offices de tourisme d'Ille-et-Vilaine de sa nouvelle segmentation sur mesure.

POINTS-CLES

- ASSOCIATION DE LOI 1901, CREEE A L'INITIATIVE DU CONSEIL GENERAL EN 1973.
- 20 COLLABORATEURS.
- LE TOURISME EN ILLE-ET-VILAINE: 11,7 M DE NUITEES POUR LANNEE 2010.
- 42,6 % DE LA FREQUENTATION EST CONCENTREE ENTRE JUILLET ET AOUT 2010.

Claire Morel