Recherche

L'influence des portails est-elle surévaluée ?

Publié par le

Une étude de Jupiter Communications remet en cause l'idée selon laquelle les portails sont la panacée du succès en commerce électronique.

  • Imprimer


C'est une information qui n'a l'air de rien, mais qui pourrait remettre en cause de nombreux jugements préétablis dans l'univers du e-commerce. Selon le cabinet d'études Jupiter Communications, la part des ventes en ligne réalisées à partir de sites portails se limiterait à 18 % en 1999 et n'atteindrait que 20 % en 2002. Un pourcentage bien inférieur aux prédictions ambitieuses des géants de l'Internet mondial. L'étude indique que si 92 % des responsables de sites marchands sondés estiment qu'un référencement sur un site portail permet effectivement d'accroître l'audience de leur site, plus de 60 % d'entre eux avouent ne réaliser qu'un tiers de leurs ventes grâce à ce type de partenariat. Rien d'étonnant dès lors que seulement 5 % soient prêts à renouveler le contrat en cours. Pour inverser cette tendance, Jupiter Communications plaide pour que les sites marchands exigent davantage de services de la part de leurs partenaires qui ne font rien à l'heure actuelle pour les aider dans leur démarche de fidélisation de leur clientèle. Preuve en est encore une fois qu'une audience de masse ne suffit pas à faire le succès d'un site, et que seule la personnalisation permet de développer une stratégie commerciale efficace sur le Web.

TANGUY LECLERC