Recherche

L'e-mail marketing toujours plus fort en Europe

Publié par le

Le dernier rapport de DoubleClick sur les tendances de l'utilisation de l'e-mailing, au quatrième trimestre 2003, révèle un environnement européen bien portant.

  • Imprimer


Quoi de neuf dans l'utilisation de l'e-mailing en Europe ? Comme chaque trimestre, le spécialiste des solutions de marketing en ligne DoubleClick dévoile son rapport sur les principales tendances de cette discipline en Europe et dans le monde. Issus des actions de e-marketing réalisées au cours du quatrième trimestre 2003, ces chiffres révèlent une embellie globale dans le paysage de l'e-mailing européen. En hausse, comparativement au trimestre précédent, les taux de couverture et de conversion enregistrés sur le Vieux Continent continuent de devancer ceux des Etats-Unis.

La France parmi les pays les plus performants


Le taux global d'ouverture des mails s'est établi à 42,9 %, en progression de 1,8 % par rapport au troisième trimestre 2003, alors qu'il n'est que de 36,8 % aux Etats-Unis sur la même période. Parmi les pays les plus performants, la France, qui caracole en tête de liste avec un taux d'ouverture atteignant 55,3 %. Suivent le Royaume-Uni (43,2 %) et l'Allemagne (37,3 %). Les taux de conversion (clic après ouverture) en Europe s'affichent globalement en croissance. Là encore, le quatrième trimestre 2003 s'inscrit à la hausse avec un taux de conversion de 11,3 % en progression de 15 % par rapport au précédent trimestre. Il atteint 8,9 % en Allemagne contre 8,7 % en France et 7,4 % au Royaume-Uni. A rapprocher du taux de conversion global aux Etats-Unis, de 8,4 % au dernier trimestre 2003. Le format des e-mails aurait sa part de responsabilité dans l'amélioration de ces taux. En effet, DoubleClick note que les e-mails formatés en HTML, le plus utilisé des formats, génèrent de meilleurs taux de conversion comme en témoignent les scores des messages électroniques diffusés sous ce format. En Europe, le taux de conversion des e-mails en HTML a atteint 12,7 % contre 4,8 % pour les e-mails texte. Idem aux Etats-Unis où le format HTML génère 11,4 % de taux de conversion (dernier trimestre 2003), versus 4,6 % pour le format texte.

Nathalie Carmeni

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

C’est la 5ème année déjà que notre équipe participe au Mobile World Congress. L’occasion d'évoquer le thème phare de l'édition 2017, “le marketing [...]

Les 5 jobs du Web de la semaine - 20/02/2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les 5 jobs du Web de la semaine - 20/02/2017

Les 5 jobs du Web de la semaine - 20/02/2017

Chargé de Référencement Naturel, Assistant Responsable Webmarketing, Proxy Product Owner / Testeur... Postulez aux offres d'emploi de la semaine [...]

Le webmarketing dynamique au service du ROI

Article écrit par YATEO

YATEO

Le webmarketing dynamique au service du ROI

Le webmarketing dynamique au service du ROI

Le webmarketing dynamique ou comment personnaliser automatiquement ses messages pour chaque internaute...

Chatbot : 5 retours d'expérience de marques pionnières

Chatbot : 5 retours d'expérience de marques pionnières

Chatbot : 5 retours d'expérience de marques pionnières

Le sujet "chatbot" frémit depuis 2016, sous l'impulsion des GAFA, relève la société de conseils Viseo, qui présente, le 21 février 2017, 5 retours [...]

Affichage digital: quand le DOOH copie le display

Affichage digital: quand le DOOH copie le display

Affichage digital: quand le DOOH copie le display

Un secteur se détache d'un marché publicitaire français hors-internet morose : l'affichage digital, dynamique ou digital-out-of-home. Retour [...]

Nestlé et les céréales Lion innovent dans l'e-sport

Nestlé et les céréales Lion innovent dans l'e-sport

Nestlé et les céréales Lion innovent dans l'e-sport

En partenariat avec Hurrah, Eclypsia et Riot Games, Nestlé et sa marque céréales Lion veulent créer le premier groupe officiel de supporters [...]