Recherche

L'e-mail marketing toujours plus fort en Europe

Publié par le

Le dernier rapport de DoubleClick sur les tendances de l'utilisation de l'e-mailing, au quatrième trimestre 2003, révèle un environnement européen bien portant.

  • Imprimer


Quoi de neuf dans l'utilisation de l'e-mailing en Europe ? Comme chaque trimestre, le spécialiste des solutions de marketing en ligne DoubleClick dévoile son rapport sur les principales tendances de cette discipline en Europe et dans le monde. Issus des actions de e-marketing réalisées au cours du quatrième trimestre 2003, ces chiffres révèlent une embellie globale dans le paysage de l'e-mailing européen. En hausse, comparativement au trimestre précédent, les taux de couverture et de conversion enregistrés sur le Vieux Continent continuent de devancer ceux des Etats-Unis.

La France parmi les pays les plus performants


Le taux global d'ouverture des mails s'est établi à 42,9 %, en progression de 1,8 % par rapport au troisième trimestre 2003, alors qu'il n'est que de 36,8 % aux Etats-Unis sur la même période. Parmi les pays les plus performants, la France, qui caracole en tête de liste avec un taux d'ouverture atteignant 55,3 %. Suivent le Royaume-Uni (43,2 %) et l'Allemagne (37,3 %). Les taux de conversion (clic après ouverture) en Europe s'affichent globalement en croissance. Là encore, le quatrième trimestre 2003 s'inscrit à la hausse avec un taux de conversion de 11,3 % en progression de 15 % par rapport au précédent trimestre. Il atteint 8,9 % en Allemagne contre 8,7 % en France et 7,4 % au Royaume-Uni. A rapprocher du taux de conversion global aux Etats-Unis, de 8,4 % au dernier trimestre 2003. Le format des e-mails aurait sa part de responsabilité dans l'amélioration de ces taux. En effet, DoubleClick note que les e-mails formatés en HTML, le plus utilisé des formats, génèrent de meilleurs taux de conversion comme en témoignent les scores des messages électroniques diffusés sous ce format. En Europe, le taux de conversion des e-mails en HTML a atteint 12,7 % contre 4,8 % pour les e-mails texte. Idem aux Etats-Unis où le format HTML génère 11,4 % de taux de conversion (dernier trimestre 2003), versus 4,6 % pour le format texte.

Nathalie Carmeni

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]