L'audit de site web par IBM et Sofres

Publié par le

La mise en commun de l'expertise des deux spécialistes des études de marché et de l'e-business débouche sur un programme d'études et de mise en œuvre destiné à mesurer l'efficacité des sites web.

  • Imprimer


Le peu de visibilité que possèdent les entreprises sur l'efficacité de leur site Internet leur est souvent préjudiciable. Comment en effet apprécier la pertinence de ses investissements lorsque les données quantitatives issues des fichiers de connexion sont trop pauvres en informations pour se renseigner sur le degré de satisfaction des utilisateurs ? C'est pour résoudre ce problème que IBM et Sofres se sont associés pour créer "e-valuation", un outil d'audit offrant aux entreprises un double diagnostic de l'offre et de la demande, débouchant sur une recommandation en vue d'améliorer leur site web. « Les entreprises ont besoin d'une vision marketing et d'une vision études pour savoir quelles vont être les répercussions d'Internet sur leur activité, explique Alain Péron, directeur de Taylor Nelson Sofres Inter@ctive. Notre outil e-valuation s'adresse en particulier aux entreprises qui possèdent déjà un site, qui ont compris le bénéfice qu'elles peuvent en tirer et qui souhaitent le rentabiliser. » Les deux partenaires se partagent le travail. A IBM revient la charge d'établir le diagnostic de l'offre. Celui-ci repose sur l'utilisation de grilles multicritères qui examinent de façon exhaustive le contenu éditorial et les fonctionnalités du site (renouvellement, crédibilité, interactivité ), l'ergonomie et la navigation (pages inutiles ou nuisibles, liens, aide à la recherche d'informations ), le graphisme, l'architecture technique et les performances (temps de chargement, délai de connexion avec le serveur, délai de transmission des données ) et la sécurité. Sofres organise, quant à lui, le diagnostic de la demande au moyen d'entretiens individuels, permettant d'observer les choix de navigation des internautes, et d'entretiens de groupes permettant d'analyser les services mis à leur disposition. Cette dernière méthode est plutôt projective et permet notamment de dégager les principales lignes de force du site. Le diagnostic général s'effectue sur une période de six à huit semaines, toutes les mesures effectuées faisant l'objet d'une analyse globale et d'une présentation en commun par IBM et Sofres.

T. L

Autres articles

Retour sur la stratégie digitale de Panzani depuis 2014
Retour sur la stratégie digitale de Panzani depuis 2014

Retour sur la stratégie digitale de Panzani depuis 2014

Par

Panzani entame sa digitalisation en 2014 par la refonte de son site Web et la creation de nouveaux contenus Entretien croise avec Pierre Alexandre [...]

Drive-to-web TV : tous les chemins mènent au clic
Drive-to-web TV : tous les chemins mènent au clic

Drive-to-web TV : tous les chemins mènent au clic

Par

aube de addressable TV le petit ecran inspire deja des bonnes pratiques du digital pour offrir ses annonceurs une mesure fiable de la performance [...]

Twitter déploie un format vidéo "cliquable"
Twitter déploie un format vidéo "cliquable"

Twitter déploie un format vidéo "cliquable"

Par

Apres quelques tests aupres de Renault et de la SNCF notamment Twitter annonce le lancement de son format Video Website Card idee une video [...]

Sur quels critères évaluer (et rémunérer) un CMO ?
Sur quels critères évaluer (et rémunérer) un CMO ?

Sur quels critères évaluer (et rémunérer) un CMO ?

Par

Generation de leads trafic du site Web ou gestion un budget Quels sont les elements qui permettent de juger de la performance un responsable [...]

JCDecaux renouvelle son image
JCDecaux renouvelle son image

JCDecaux renouvelle son image

Par

JCDecaux harmonise sa communication institutionnelle et revoit son site web institutionnel