Recherche

L'Oréalprofessionnel.com veut attacher les coiffeurs à la marque

Publié par le

La nouvelle version du portail professionnel est conçue comme une arme de fidélisation massive.

  • Imprimer


Parce qu'ils le valent bien, les professionnels du réseau L'Oréal peuvent désormais profiter du tout nouveau portail mis à leur disposition par la marque. Parce que, de facto, les coiffeurs constituent la principale force de distribution des produits et des techniques L'Oréal. Tels des prescripteurs, ils recommandent la marque à leurs clients, les conseillent au mieux contribuant ainsi à pérenniser le leadership de L'Oréal auprès du grand public. Un rôle clé, d'autant que L'Oréal n'a pas pour habitude de faire la promotion de ses produits “pro” directement auprès du grand public. Dès lors, fidéliser le professionnel constitue un enjeu majeur pour la marque, toujours plus attentive à sa stratégie relationnelle avec les adhérents de son réseau. D'où l'idée de leur consacrer un portail de services, à valeur ajoutée. « Nous avons voulu faire de ce site un véritable outil d'expertise et d'inspiration au service des professionnels », explique Karen O'Reilly, responsable communication et projet internet de L'Oréal Professionnel France.

Un portail pour valoriser les professionnels


Point fort de cette dernière version, réalisée par FullSIX : tous les outils du off line sont réunis dans une même plate-forme, consultables en temps réel. Elle offre un double accès, l'un vers l'espace B to C, l'autre vers celui des professionnels. Qu'y trouvent-ils ? Un espace “Privilèges” ; un outil d'aide au diagnostic qui permet de calculer les étapes d'une coloration réussie ; le magazine de marque Unique proposant les tendances et nouveautés maison ; diverses fonctionnalités ; des fiches conseils ; des idées fashion, etc. A venir, aussi, un projet de rubrique “Education / Formation” avec un quiz d'orientation dédié aux futurs coiffeurs, autre cible prioritaire. Bref, toute l'expertise de la marque est déclinée à tous les étages de ce mille-feuilles relationnel qui vise à valoriser le rôle du coiffeur auprès des utilisateurs tout en soudant les liens entre L'Oréal et ses distributeurs.

Nathalie Carmeni

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Article écrit par Dareboost

Dareboost

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

L’analyse des résultats des tests de vitesse de ses pages web peut s’avérer ardue, surtout lorsque l’on est pas expert technique. Pourquoi alors [...]

Le quotidien d’un Social Seller

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

Le quotidien d’un Social Seller

Le quotidien d’un Social Seller

Le Social Selling, cette posture qui consiste à considérer les réseaux sociaux comme un levier permettant de générer du business, a déjà révolutionné [...]

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

...sont au nombre de 7 cette semaine. Au programme des initiatives marketing percutantes repérées ces derniers jours : Perrier organise des [...]

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Il n'y a pas que les nouvelles technologies, dans la vie. Ce mois-ci, Tilt ideas a repéré cinq initiatives dans lesquelles la techno n'a (presque) [...]

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Alors que l'employee advocacy devient un enjeu majeur pour les entreprises, LinkedIn publie un top des groupes qui suscitent le plus d'intérêt [...]

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

A un an de l’entrée en vigueur du texte, l’impréparation règne. Ces quatre lettres («GDPR», ou «RGPD» pour la version française), qui ne suscitaient [...]