Recherche

Kelkoo absorbe MonsieurPrix

Publié par le

En rachetant MonsieurPrix, Kelkoo s'offre un gain d'audience ultra-ciblée dans l'univers High Tech.

  • Imprimer


En toute discrétion, le comparateur de prix en ligne Kelkoo vient de procéder au rachat de son concurrent MonsieurPrix. Discret également sur le montant de l'acquisition, Pierre Gaudet, le directeur général de Kelkoo France, ne fait pas mystère des raisons qui ont motivé l'opération. « MonsieurPrix est un excellent outil, très efficace et hautement apprécié des internautes férus d'informatique , reconnaît-il un rien admiratif. Mais il lui aurait été difficile, à terme, de survivre à l'échelle domestique dans un marché à dimension européenne. » L'intérêt de ce rapprochement ? Selon Pierre Gaudet, il se traduira par un mutuel enrichissement. Mutuel car, pour l'heure, la disparition du site et de la marque MonsieurPrix n'est pas envisagée. Pas d'amalgame graphique ni de rapprochement géographique, les deux entités conserveront leurs identités, adresses et accès respectifs, seuls les chiffres d'affaires seront consolidés dans les comptes de Kelkoo. Particulièrement captif auprès d'une cible privilégiée, les internautes actifs CSP + très fa-miliarisés avec la pratique de l'achat en ligne, MonsieurPrix apportera donc à Kelkoo de nouveaux bassins d'audience hautement ciblés. Né en 2000, MonsieurPrix avait déjà atteint sa taille critique. Rentable et bénéficiaire, il générait, en juin dernier, 4,8 % des requêtes en ligne contre 19,7 % pour Kelkoo. L'addition des deux représente une part de marché non négligeable. 24,5 % des requêtes, soit 1 internaute sur 4 effectuant ses recherches dans le giron de Kelkoo, et, par ricochet, dans celui de ses partenaires e-marchands. Pour rappel, au cours du 1er semestre 2003, le site a généré 350 ME de CA sur les sites des marchands partenaires.

Nathalie Carmeni

Kelkoo lance le shopping sur mobile

Kelkoo lance le shopping sur mobile

Kelkoo lance le shopping sur mobile

La filiale de Yahoo ! permettra aux désormais aux utilisateurs de portable d'accéder à 6 millions de produits.

Kelkoo : 1 milliard d'euros

Kelkoo : 1 milliard d'euros

Kelkoo :  1 milliard d'euros

Année exceptionnelle pour le commerce électronique. Le moteur de comparaison de prix a multiplié par trois ses revenus en 2003.