Recherche

KICKERS A FAIT SA RENTREE EN GRANDE POMPE

Publié par le

Kickers a célébré le retour des enfants sur les bancs de l'école. Pour l occasion, elle a organisé une vaste opération de street marketing et un jeu-concours relayé sur Facebook

  • Imprimer

- Pour être au top le jour J et trouver la tenue coordonnée à ses chaussures, Kickers a organisé, en septembre dernier, une vaste opération, intitulée «C'est ki le plus classe de la classe?» Une pointe de divertissement pour enlever un peu de morosité à l'arrivée de l'automne. L'idée? Faire découvrir la nouvelle collection de chaussures et de vêtements aux jeunes enfants et à leurs parents. « Nous souhaitions créer une opération sur le thème de la rentrée et générer du trafic », souligne Delphine Papiernik, directrice marketing de Kickers. Pour cette campagne, l'agence Conceptory a conçu un dispositif cross media, composé d'une opération de street marketing et d'un jeu-concours sur Facebook. Dans la rue, à proximité du fil agship du boulevard Saint-Germain à Paris, deux hôtesses déguisées en maîtresses d'école ont distribué des pédimètres Kickers et des bulletins de participation en expliquant le fonctionnement du concours. « Nous avons décidé de mener l'opération dans notre fil agship, car c'est une des rares boutiques qui réunit le textile et les chaussures », explique Claire Perrin, responsable communication et clientèle de l'agence Conceptory. Une fois à l'intérieur du magasin, les enfants ont posé devant un photographe avec une ardoise d'écolier dans la main, avant de déposer leur bulletin de participation dans une urne. Ensuite, chacun est reparti avec un cadeau (une pochette-surprise pour les garçons, un bracelet «liberty» pour les filles) et sa photo personnalisée et retouchée: les yeux des enfants étaient en effet remplacés par les pastilles une rouge et une verte, symboles de la marque. L'opération s'est poursuivie sur Facebook, où un tirage au sort a désigné les deux gagnants (un garçon et une fille) parmi les photos les plus «classes» et leur a permis de remporter une tenue d'une valeur de 300 euros. Contactés fi n septembre, les gagnants doivent, avant fi n novembre, retirer leur lot en échange de la remise de leur photo et de leur bulletin de participation.

Après le succès de l'opération «La Prise de la pastille», en mai dernier, au cours de laquelle plus 2 000 participants avaient récupéré des pastilles auprès des hôtesses afin de remporter des cadeaux en boutiques, la marque a récidivé. Une fois encore, elle a parié sur l'interactivité pour présenter sa nouvelle collection. « Kickers souhaitait miser sur le même concept en montant une opération participative », précise Claire Perrin (Conceptory). Qui a dit que la rentrée scolaire n'était pas classe?

Claire Perrin / Conceptory

KICKERS SOUHAITAIT MONTER UNE OPERATION PARTICIPATIVE.

Astrid de Montbeillard