Recherche

JACQUES VABRE CREE UN BLOG ECO-MILITANT

Publié par le

Le blog «Y'en a Marc!», de la marque Jacques Vabre, décline une palette d'éco-gestes originaux pour rendre notre quotidien plus vert... Grâce au marc de café. Une façon moderne de fédérer la communauté des «bio-sympathisants».

  • Imprimer

 

Clotilde Bednarek / Kraft Foods France

Clotilde Bednarek / Kraft Foods France

« Un blog qui parle de plaisir et de responsabilité environnementale, sans se prendre au sérieux. » Clotilde Bednarek, directrice marketing France de Jacques Vabre, résume avec ces mots la ligne éditoriale du nouveau blog «Y'en a Marc!» (www.yenamarc-leblog.com), créé fin 2009 par la marque de café du groupe Kraft Foods, en complément du site officiel Jacques-vabre.com.

Un blog qui vient de s'enrichir de deux nouvelles rubriques: «Mon café est bon, mon café est bio» (dédiée aux recettes de cuisine à base de café) et «Y'en a marc... de café» (qui traite de recyclage). Grâce à ce blog, Jacques Vabre souhaite cibler un public différent, plus jeune et urbain, particulièrement friand de ce canal d'information et, bien sûr, sensible au débat environnemental. « Aujourd'hui, le coeur de cible de Jacques Vabre est constitué de quinquagénaires », confie Clotilde Bednarek.

Les informations qui alimentent le blog sont aussi relayées sur Twitter et Facebook. Au 7 octobre 2010, la page «Y'en a Marc!» de Facebook comptait déjà 666 fans. La marque souhaite continuer à développer sa communauté d'amateurs d'arabica, pour « les fidéliser mais aussi les faire réagir et leur faire prendre conscience de l'impact environnemental que peuvent avoir leurs éco-gestes au quotidien », insiste la directrice marketing.

«BIOSITIVER» ET RECYCLER

Ce portail communautaire a été développé avec l'appui de l'agence de communication Event International, qui produit la moitié de son contenu, l'autre étant rédigée par l'annonceur lui-même. La ligne éditoriale du blog écolo est aussi décalée que son titre, «Y'en a Marc! ». La marque véhicule l'idée que le marc de café est la solution aux petits soucis de tous les jours. En effet, il peut se substituer à de nombreux produits «éco-nuisibles», qui font partie de notre vie quotidienne. Plusieurs éco-gestes mettant en scène le marc de café sont expliqués. On peut l'intégrer dans ses recettes de cuisine, mais aussi l'utiliser comme auto bronzant, produit d'entretien pour parquet en chêne, savon pour les mains après le jardinage, après-shampoing ou encore colorant naturel pour ses vêtements... Pour Clotilde Bednarek, « le marc de café est un ingrédient du futur, qui peut accompagner la société dans sa démarche écologique ». Une façon comme une autre de rallier le grand public à cette cause, que Jacques Vabre soutient depuis 2003, date à laquelle le torréfacteur a signé un partenariat avec Rainforest Alliance, ONG américaine engagée dans la préservation de la biodiversité.

POINTS-CLES

- NOVEMBRE 2009: CREATION DU BLOG.
- 2003: LE TORREFACTEUR SIGNE UN PARTENARIAT AVEC RAINFOREST ALLIANCE (ONG ENGAGEE DANS LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE).
- MAI 1974: JACQUES VABRE LANCE SON PREMIER CAFE SOLUBLE.
- 666 FANS SUR FACEBOOK (EN OCTOBRE 2010).

Emilie Kovacs

La Biscuiterie de Bretagne craque pour Fabrice Amedeo

La Biscuiterie de Bretagne craque pour Fabrice Amedeo

La Biscuiterie de Bretagne craque pour Fabrice Amedeo

Déjà engagée dans le sport à travers son partenariat avec l'En Avant Guingamp, la Biscuiterie de Bretagne ajoute une corde à son arc sponsoring. [...]

Marc Dorcel célèbre la Saint-Marc à sa façon

Marc Dorcel célèbre la Saint-Marc à sa façon

Marc Dorcel célèbre la Saint-Marc à sa façon

Pour la Saint-Marc, Marc Dorcel offre un accès illimité durant 60 jours à son site premium à tous ses homonymes. Pour les autres, il faudra [...]

Jacques Chirac: une marque iconique pour les jeunes

Jacques Chirac: une marque iconique pour les jeunes

Jacques Chirac: une marque iconique pour les jeunes

Pâtissant d'une image ringarde de haut fonctionnaire, Jacques Chirac apprend à se faire aimer du peuple, jusqu'à devenir l'idole des jeunes. [...]