En ce moment En ce moment

Internet, cinquième média publicitaire

Publié par le

L'IAB France, TNS Media Intelligence et l'e-Syndicat viennent de présenter les résultats publicitaires du média Internet sur le 1er semestre 2002. Mesurés, pour la première fois, selon une méthode d'évaluation comparable à celle des autres médias, ils sont issus des déclarations de 34 régies publicitaires sur un total de 37.

  • Imprimer


Cent vingt-sept millions d'euros, tel est le poids des investissements publicitaires, en France, captés par Internet au 1er semestre 2002. Une recette encore inférieure à celle des chaînes thématiques télé (190 ME), mais nettement plus élevée que celle du cinéma (77 ME). Dans l'absolu, les revenus de l'e-pub sont plutôt encourageants bien qu'ils ne représentent que 1,6 % du total des investissements plurimédia évalués à 7,791 milliards d'euros sur cette même période. Petit bémol : sur Internet, la ventilation des investissements reste encore concentrée sur deux principales catégories de sites, les moteurs de recherche (35 %) et les FAI ou grands portails (33 %) qui dominent le marché au détriment des sites d'information (7 % des recettes) et autres sites de contenus qui n'attirent que 15 % des budgets totaux. Autre particularité de ce marché : si certains secteurs n'ont pas encore intégré le Net à leur plan médias, en particulier la grande distribution qui ne consacre que 0,1 % de ses budgets à l'e-pub, les secteurs corporate, informatique, télécom, voyage-tourisme, équipement et services s'avèrent des sur-investisseurs de l'Internet avec un budget moyen de 4 % consacré à leur communication en ligne. Parmi eux, certains annonceurs traditionnels tels que France Télécom, Renault, Bouygues, SFR, Microsoft figurent aussi au Top 10 des annonceurs en ligne.

chiffre du mois 78 %


Tel est le taux d'internautes américains passés à l'acte d'achat après avoir cliqué sur un e-mail. La répartition par canal de vente est la suivante : 68 % ont acheté en ligne, 59 % chez des détaillants, 39 % sur catalogues, 34 % via un centre d'appels et 20 % par courrier. Source : étude Consumer E-mail Study 2002, réalisée par Beyond Interactive et Greenfiels Online pour DoubleClick.

Nathalie Carmeni

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Le mobile, support favori de la consommation d'internet
Média
Le mobile, support favori de la consommation d'internet

Le mobile, support favori de la consommation d'internet

Par Eloïse COHEN

La consommation d'Internet est en croissance exponentielle, principalement via le mobile, les applications et les plateformes sociales. C'est [...]

La DRTV booster d'efficacité selon My Media
Média
La DRTV booster d'efficacité selon My Media

La DRTV booster d'efficacité selon My Media

Par Amélie Riberolle

Après une décennie de mesure de l'efficacité TV avec sa solution Leads Monitor, My Media publie son premier baromètre DRTV, dont les résultats [...]