Recherche

Intercall au Nouveau Marché

Publié par le

Depuis la fin mars, Intercall, le spécialiste de la carte téléphonique prépayée, a fait son entrée au Nouveau marché de la Bourse de Paris. 24 % du capital sont mis à la disposition du public.

  • Imprimer


Pionnier sur le marché des cartes téléphoniques prépayées sans puce, Intercall a fait du chemin depuis sa création en 1995. Avec un chiffre d'affaires qui est passé de 2,9 MF en 1996 à 221 MF en 1998 (33,78 millions d'euros), Intercall s'affirme aujourd'hui comme la référence du secteur avec une gamme de produits destinés au grand public (cartes jetables, cartes rechargeables...) et aux entreprises (cartes promotionnelles...). En 1998, pas moins de 4,14 millions de cartes Intercall ont été vendues. La société ne compte pas en rester là et a déposé, le 1er février dernier, une demande d'obtention de la licence L34-1, afin d'accéder à un statut d'opérateur et de bénéficier des avantages de l'interconnexion. Afin d'accélérer sa stratégie de conquête des marchés, aussi bien en France qu'à l'international, Intercall a souhaité s'introduire sur le Nouveau marché de la Bourse de Paris. La première cotation a eu lieu le 26 mars dernier. 24 % du capital ont été mis à la disposition du public, soit 634 202 actions, qui se répartissent de la façon suivante : une augmentation de capital de 504 202 actions et 130 000 actions en cession. Le prix de l'action est compris entre 16,01 et 18,14 euros, soit entre 105 et 119 francs. Après l'introduction en Bourse, le capital d'Intercall se répartit ainsi : managers (26,4 %), actionnaires institutionnels (17,5 %), Dassault Développement (11,8 %), Gemplus (6,2 %), actionnaires individuels (10,3 %), groupe ABN-Amro (4,2 %) et public (23,6 %).

S.M

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Bien-être et alimentaire vont désormais de pair : c'est le nouveau duo de choc mis en avant par les distributeurs et les industriels. Un discours [...]

Le secteur beauté lifte ses points de vente

Le secteur beauté lifte ses points de vente

Le secteur beauté lifte ses points de vente

Une rentrée... de toute beauté. C'est le moins que l'on puisse dire au vu des nouveaux concepts de marques qui s'installent sur ce marché. Il [...]

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers

Le consommateur d'hier s'est transformé en un " smart shopper " à la recherche de nouveaux repères promotionnels. Décryptage.

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

L'Union Des Annonceurs interpelle le gouvernement sur la publication du décret sur la transparence dans le marché de la publicité en ligne attendu [...]

La matrice d'Ansoff

La matrice d'Ansoff

La matrice d'Ansoff

La matrice d'Ansoff a paru pour la première fois dans la Harvard Business Review en 1957, dans l'article intitulé " Stratégies de diversification [...]

Twitter innove avec le format pub vidéo First View

Twitter innove avec le format pub vidéo First View

Twitter innove avec le format pub vidéo First View

L'oiseau bleu n'en finit plus de gazouiller ! Après avoir fêté médiatiquement hier ses 10 ans, Twitter commercialise, sur le marché français, [...]

La matrice Ansoff

La matrice Ansoff

La matrice Ansoff

Cette matrice élaborée par Igor Ansoff permet de modéliser les vecteurs de croissance envisageables pour l'entreprise. L'axe horizontal décrit [...]