Recherche

Inbox mise sur l'acquisition des clients

Publié par le

Chez Inbox, on pense que la crise qui a touché les entreprises High Tech a nettoyé le marché. Cette SSII, fondée par deux transfuges de Koba, voit l'avenir en rose, et pense que l'heure du recrutement a sonné.

  • Imprimer


«En fait, notre métier, c'est de trouver les moyens de recruter de la façon la plus efficace possible. » Stéphane Amarsy a fondé, avec Marylin Courtois-Perrin, il y a un peu plus de deux ans, Inbox, une SSII spécialisée dans le CRM, l'acquisition de nouveaux clients, la connaissance du client/prospect et la fidélisation. Leur domaine : tout ce qui tourne autour du système d'information marketing. Cela va du conseil auprès des directions marketing au data mining et aux études. Ils ont, par exemple, développé pour Vivendi Universal un système permettant, dans un cadre budgétaire fixé, d'enrichir par géomarketing, la base de données du groupe, représentant 15 millions d'individus, soit 25 % de la population française.

Outils pour annonceur


Inbox développe également des outils destinés aux annonceurs, toujours dans le but d'améliorer la rentabilité. Conçu au départ pour la revue Que Choisir, la société a mis au point Optimedia, un outil développé en mode ASP et destiné à optimiser les campagnes marketing. Objectif : simuler et optimiser un plan médias fichiers adapté à chaque campagne de recrutement à partir de l'historique des campagnes déjà menées. L'outil peut se gérer selon différents objectifs : en fonction du budget envisagé, du nombre d'envois ou du nombre de retours attendus. Cela passe par la sélection des meilleurs fichiers à prospecter en tenant compte, d'une part des objectifs fixés, et de l'historique des campagnes, de l'autre. Les paramètres retenus sont le coût d'envoi d'un message par adresse, le taux de retour consolidé (issu de l'historique). Les critères d'optimisation jouent soit sur la minimisation du coût de recrutement par adresse ou la maximisation des taux de retour. Enfin, les critères de simulation sont établis soit en fonction du budget, soit en fonction des retours espérés. Dans un premier temps, le logiciel, après avoir éliminé les fichiers inutiles, va organiser l'ordre optimal de déduplication des fichiers. Le logiciel, pour travailler efficacement doit contenir les informations suivantes : les données issues de la déduplication, les informations sur les différentes campagnes déjà engagées et les caractéristiques des fichiers utilisés. Une fois ces données chargées dans le système, Optimedia pourra donner le taux de déduplication, le budget de la campagne, le nombre de retours et le coût de recrutement par adresse. Les temps de calcul pouvant être longs, Inbox peut, dans certains cas, installer l'outil Optimedia en local sur un PC dédié, tout en gardant une interface web, afin que les utilisateurs ne soient pas dépaysés. « L'outil fonctionne aussi bien sur les mailings que sur les e-mailings ou encore les annonces presse, précise Marylin Courtois-Perrin. Ce qui permet à l'annonceur d'arbitrer dans ses plans médias. » Commercialisé sous la forme d'un droit d'entrée d'environ 4 000 euros, comprenant l'adaptation aux problématiques de l'annonceur, le chargement des données et leur validation, et d'un forfait de 3 500 euros par campagne, comprenant l'historique de la campagne précédente, la prise en compte des résultats de la campagne précédente et leur validation, la mise à jour de l'outil de simulation. Si l'on ajoute qu'Optimedia peut être mis en place en 15 jours à réception des données, et que l'optimisation d'une campagne peut être réalisée en une semaine, on peut penser que cet outil devrait vite faire son chemin.

Olivier Brusset

Le Club Med réinvente l'agence de voyage

Le Club Med réinvente l'agence de voyage

Le Club Med réinvente l'agence de voyage

Un luxueux appartement haussmannien d'une superficie de 240 m², situé au deuxième étage du 125 avenue des Champs-Elysées... Ce nouveau format [...]

[Retailoscope] Bonjour, je suis un robot

[Retailoscope] Bonjour, je suis un robot

[Retailoscope] Bonjour, je suis un robot

Ils sont encore très rares dans le commerce. Les robots font toujours le "buzz", mais peuvent-ils être utiles pour le business ? Qu'en pensez-vous [...]

Sushi Shop, les baguettes pour gauchers et DDB Paris

Sushi Shop, les baguettes pour gauchers et DDB Paris

Sushi Shop, les baguettes pour gauchers et DDB Paris

Les gauchers évoluent dans un monde qui n'est pas pensé pour eux. Sushi Shop y remédie avec une innovation mondiale : les premières baguettes [...]

[BtoB] Saint-Gobain, 350 ans de marketing industriel

[BtoB] Saint-Gobain, 350 ans de marketing industriel

[BtoB] Saint-Gobain, 350 ans de marketing industriel

À quoi pensez-vous lorsqu'on évoque Saint-Gobain ? A des miroirs ? Du plâtre ? Des isolants ? Ou encore à l'une des plus ancienne entreprise [...]