IPC dans le giron de Leo Burnett

Publié par le


Restée longtemps indépendante, l'agence de marketing relationnel IPC rejoint le giron de Leo Burnett, un des seuls groupes de communication en France à ne pas être doté d'une offre de marketing services. Si Isabelle Battesti, la présidente de l'agence, conserve les 35 % du capital qu'elle possédait, ce sont les fondateurs, Etienne Prache et Jean-Pierre Pardijon, qui ont cédé leurs parts (65 %) au groupe Leo Burnett. L'agence, qui comprend 20 personnes et qui a réalisé une marge brute de 2,29 millions d'euros en 2001, apporte des budgets tels que le programme de fidélisation d'Orange, le lancement du Nike Park, Disneyland Paris, Tetley ou Logitech. Par ailleurs, IPC, qui doit changer de nom, a recruté un directeur général en la personne d'Yves Calmette, ex-Proximity/BBDO.

Sophie Mensior

Autres articles

L'agence et l'annonceur
Méthodologie
L'agence et l'annonceur L'agence et l'annonceur

L'agence et l'annonceur

Par Servanne Barre, Anne-Marie Gayrard-Carrera

Le traffic manager
Méthodologie
Le traffic manager

Le traffic manager

Par Servanne Barre, Anne-Marie Gayrard-Carrera

Le positionnement
Méthodologie
Le positionnement

Le positionnement

Par Servanne Barre, Anne-Marie Gayrard-Carrera

Le concepteur-rédacteur
Méthodologie
Le concepteur-rédacteur

Le concepteur-rédacteur

Par Servanne Barre, Anne-Marie Gayrard-Carrera

Le directeur artistique
Méthodologie
Le directeur artistique

Le directeur artistique

Par Servanne Barre, Anne-Marie Gayrard-Carrera

Le directeur de clientèle
Méthodologie
Le directeur de clientèle

Le directeur de clientèle

Par Servanne Barre, Anne-Marie Gayrard-Carrera

Le chef de publicité
Méthodologie
Le chef de publicité

Le chef de publicité

Par Servanne Barre, Anne-Marie Gayrard-Carrera