Recherche

I Base se muscle

Publié par le

La start-up qui monte une base de données comportementales sur la cible des 12-25 ans, a levé 18 MF. Objectif : accélérer le développement.

  • Imprimer


Après un démarrage en avril dernier, la start-up I base, qui met en place une base de données comportementales sur les 15-25 ans, vient de signer son premier tour de table. Celui-ci a permis de lever 18 MF, ce qui valorise la société à plus de 48 MF. Aujourd'hui, son capital se répartit de la façon suivante : les fondateurs (44 %), les dirigeants de la société Integra (23 %), ABN Amro (14,6 %), Innovacom 3-France Télécom (12,5 %), le fonds américain Cairnwood Group (2,1 %), et autres "business angels" (3,8 %). Cet apport de 18 MF doit permettre à I Base de poursuivre la collecte des informations avec un programme de diffusion de 21 millions de questionnaires jusqu'en juin 2000, de recruter davantage de personnel et d'exporter son modèle de croissance à l'étranger. Premières extensions prévues : Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Espagne et Pays-Bas. La base comprend pour l'instant 400 000 jeunes recrutés par le biais de plusieurs méthodes : diffusion de questionnaires à la sortie des lycées et universités, dans des supports de presse destinés à la cible des 15-25 ans, sur des sites de collecte en ligne, et par des jeux dans les écoles de commerc... 46 % des jeunes qui ont répondu sont des internautes, et 20 % des répondants ont donné leur adresse e-mail. « Il est possible de louer cette base directement chez nous ou par le biais du courtier Centrale Directe, filiale du groupe FCB et dirigé par Thierry Moulinoux », indique Hakim Benhalima, P-dg d'I Base. L'adresse se loue en moyenne de 1,20 à 3 francs, tarif qui peut aller jusqu'à 5 francs, en fonction des sélections. Parmi les premiers clients figurent AOL, Bayard Presse, Club des Créateurs de Beauté, Canal+, Procter, Bouygues Telecom qui est partenaire pour la téléphonie mobil...

Sophie Mensior