Humaniste

 N°118 - 01/03/2008 - Marie-Juliette LEVIN

Homme de valeurs, Jean Derreumaux, 43 ans, est le président fondateur d'ETO, agence de marketing services. Confiance, partage, simplicité et convivialité sont les maîtres mots de son mode de management. De quoi faire progresser, de concert, les hommes et l'entreprise.

L'accueil est chaleureux. Un large sourire porté par un visage lumineux, éclairé par des yeux pétillants. Jean Derreumaux est d'un naturel affable. Il dégage un sentiment de bien-être, qu'il sait communiquer à son entourage. Simplement, dit-il, «j'aime bien la vie. Je crois en l'homme et je n'aime pas vivre avec des regrets». Donner et recevoir, une philosophie de vie d'inspiration religieuse qu'il puise dans sa foi. Issu d'une famille de cinq enfants où scoutisme et catholicisme jalonnent ses jeunes années, Jean Derreumaux se construit sur des valeurs solides de mixité sociale, d'engagement, de sens des responsabilités et d'animation d'équipe, le tout sur fond de camaraderie joviale.

L'envie d'entreprendre

Diplômé d'un IUT de commerce, il décide de ne pas suivre la voie de ses parents, tous deux médecins, mais plutôt celle de son grand-père, fondateur de La Blanche Porte, enseigne de la VPC. «J'avais envie d'entreprendre, de réaliser des projets, mais pas seul», explique-t-il. Il fonde alors ETO (Espace Temps Organisation) en 1986 avec son acolyte d'alors, Nicolas Leconte, aujourd'hui un de ses plus proches collaborateurs. Vingt ans plus tard, ETO est une agence indépendante de marketing relationnel implantée à Lille et à Paris, qui rassemble 150 personnes et dégage une marge brute de 16 millions d'euros. Une entreprise qui a grossi, petit à petit, étape par étape. Avec le recul, le directeur général confie: «Je suis mauvais manager, mais bon animateur.» Un constat partagé par Yves Riquet, son associé depuis douze ans, qui lui trouve d'autres qualités: «C'est une intelligence humaine. Il comprend très vite les gens et a une capacité à mener les projets et à les porter. C'est un visionnaire, doté d'une forte capacité de conviction», précise-t-il. «Rapide dans la réflexion, mais prudent dans l'action», selon Nicolas Leconte, cofondateur d'ETO, son coéquipier de toujours (y compris pendant les années scouts). «La fidélité fait partie de ses valeurs. Nous sommes un vrai binôme. Je ne me vois pas travailler sans lui», confie-t-il. Pour stimuler ses équipes, Jean Derreumaux a monté une opération baptisée «Vis mon job», qui, une fois par an, permet à chaque salarié d'appréhender un autre métier de l'agence pendant une journée. Une sorte de mixité interne pour stimuler les esprits et aider à mieux se comprendre. Sans doute aussi pour prendre un peu de distance, à l'instar de l'emploi du temps que s'imposent les dirigeants eux-mêmes. «Je travaille à 4/5. J'ai lâché du leste au fil des ans, au fur et à mesure que l'entreprise grossissait. J'ai dix semaines de vacances par an qui me permettent de prendre l'air, de puiser mes sources d'inspiration à l'extérieur, afin de dégager la meilleure vision possible de l'entreprise. La distance génère de la performance», assure-t-il. Un style de vie qu'il tente de faire passer auprès de ses équipes. Partir pour mieux revenir avec des idées plein la tête, pour développer de nouveaux concepts. «Jean et Nicolas délèguent beaucoup. Ils ont à coeur de nous faire grandir en même temps que la société», confirme Claire Lecouturier, directrice de compte chez ETO. Entrée il y a douze ans dans l'entreprise, elle préfère parler d'un «personnage», lorsqu'elle évoque son patron. Un homme «intriguant» qui joue sur les registres d'une dualité opposant timidité et convivialité. «Venez aux soirées ETO et vous découvrirez un être gouailleur, extraverti. En même temps, lorsqu'on le croise dans les couloirs, on sait que c'est le fondateur, avec tout le respect qu'on lui doit», confie-t-elle. C'est sans doute cela un bon patron.

© Marc Bertrand

Quel talent auriez-vous aimé avoir?
L'oreille musicale.
Votre définition du bonheur?
Un mélange de sourire, d'enthousiasme et de sérénité.
Votre héros dans la vie réelle?
Léonard de Vinci.
La faute qui vous inspire le plus d'indulgence?
L'erreur.
Vos sources d'inspiration?
Les autres et les médias.
Votre principal trait de caractère?
L'esprit de synthèse.
Votre devise?
Carpe diem.
Votre état d'esprit présent?
Heureux et optimiste.

Trouver un fichier

Catégorie : 
Toutes BtoC BtoB
Mots-clés : 
(Mots-clés séparés par des virgules ou blancs)
Un des mots clés Tous les mots clés

Campagne virale de la semaine

La rédaction a aimé :

Eric a deux numéros ...

En partenariat avec