Recherche
Se connecter

Human-Links : le Peer to Peer de mieux en mieux

Publié par le

N'en déplaise aux détracteurs de Napster ou Kazaa,la pratique du partage de ressources en ligne n'a pas dit son dernier mot. Amoweba, éditeur du logiciel Human-Links, annonce les dernières évolutions de sa Community.

  • Imprimer


Trois ans après son lancement, quelques déconvenues auprès des investisseurs de l'après-bulle, une longue phase de gestation portée par 12 000 bêta-testeurs et les rachats de Novadis et de Mapstan - l'un spécialiste en sciences cognitives, l'autre en cartographie d'information dynamique -, le moteur de recherche en Peer to Peer (d'égal à égal) Human-Links se positionne désormais comme un concept plus qu'abouti dans son domaine : la con-naissance et la recherche en ligne. Trois versions du moteur correspondant à autant de cibles d'utilisateurs (grand public, experts et organisations) sont aujourd'hui proposées au marché. Côté grand public, le moteur Human-Links Community, téléchargeable gratuitement, offre, en sus des options de recherche documentaire en Peer to Peer, la possibilité de soumettre des requêtes via le moteur de recherche d'Espotting. Parte-naire d'Amoweba, il placera ses liens publicitaires sur les pages de réponses de Human-Links. En accord avec les valeurs d'ouverture et de partage d'Amoweba, les revenus issus des visites générées auprès des annonceurs seront, en partie, reversés au site d'œuvres caritatives, labonneaction.com.

Du Peer to Peer en B to B


Côté professionnels et experts, les technologies de recherche d'Amoweba s'offrent de nouveaux débouchés dans les domaines de la veille stratégique, des études ou encore, en adaptant son moteur à la gestion des connaissances sur Intranet. Un important partenariat souscrit avec Valeo lui ayant permis d'asseoir sa notoriété sur le marché des grands comptes, Amoweba a développé de nouveaux services de pointe tels l'ergonomie cognitive, la cartographie des connaissances et la maîtrise de technologies Eye Tracking. Autant de compétences sui generis qui lui assurent une clientèle d'envergure (Schneider, Saint-Gobain, societe.com (Iliad) ou l'ESC Toulouse...). Proche de l'équilibre, Amoweba compte boucler l'exercice 2003 avec un chiffre d'affaires de 800 000 euros.

Nathalie Carmeni

La rédaction vous recommande

Attention aux robots et trafic malveillant
Attention aux robots et trafic malveillant

Attention aux robots et trafic malveillant

Par Limelight Networks

Les failles de securite ont un impact sur la reputation de votre marque et 40 des consommateurs declarent ne plus operer de transactions sur [...]

Sur le même sujet

Google dévoile sa mise en conformité au RGPD
Data
HAAS Avocats
Google dévoile sa mise en conformité au RGPD

Google dévoile sa mise en conformité au RGPD

Par HAAS Avocats via Marketme

Si l’objectif du RGPD est de protéger la vie privée des individus, des sociétés comme Google pourront facilement transformer leur conformité [...]

Comment exploiter une data management platform efficacement ?
Data
Comment exploiter une data management platform efficacement ?

Comment exploiter une data management platform efficacement ?

Par Marie-Caroline Rougé, content manager chez Eulerian

Recueillir des données hétéroclites, les croiser entre elles, les comparer, les analyser afin de mieux comprendre et, in fine de mieux agir. [...]

3W.relevanC met la data au service du retail
Data
3W.relevanC met la data au service du retail

3W.relevanC met la data au service du retail

Par Floriane Salgues

La régie 3 W et la start-up data RelevanC, deux entités du groupe Casino, s'allient. Résultat : la naissance de 3W.relevanC, futur acteur de [...]

Kameloon Full Stack disponible pour tous les clients
Data
Kameloon Full Stack disponible pour tous les clients

Kameloon Full Stack disponible pour tous les clients

Par La rédaction

Après quelques mois en version bêta, la solution d'A/B testing Server-Side Kameleoon Full Stack est désormais disponible sur environnements [...]